PARLE-MOI DE JÉSUS Index du Forum
PARLE-MOI DE JÉSUS
Connaître Jésus et se faire connaître en Jésus. Une simple communion fraternelle inspirée de l'Esprit.
FAQ Rechercher Membres Groupes S’enregistrer Connexion
PARLE-MOI DE JÉSUS Index du Forum
PARLE-MOI DE JÉSUS Index du Forum LA BIBLIOTHÈQUE
PARLE-MOI DE JÉSUS Index du Forum LA BIBLIOTHÈQUE DU FORUM (études) LA VÉRITÉ SUR L'ENLÈVEMENT
Sujet précédent :: Sujet suivant
Poster un nouveau sujet     Répondre au sujet
16/12/2005 07:14:58
Auteur Message
Pierre Sabourin
Votre hôte

Inscrit le: 26 Oct 2005
Messages: 253
Localisation: Stoneham, Québec, Canada
Répondre en citant
Sujet du message: LA VÉRITÉ SUR L'ENLÈVEMENT
Source: http://www.paroledevie.org/base/articles/html/A366_enlevement.htm

A366. La vérité sur l’Enlèvement.

N.B. : Cet article mérite particulièrement d'être lu attentivement !

Article de Gospel Truth Publishing et 2000_bibledesk.com. L'original peut être consulté en Anglais à l'adresse suivante :

http://www.parentalguide.com/Documents/Bible_Prophecy/Rapture.htm

Reproduction de la traduction française autorisée, pourvu qu’elle soit intégrale, et que les sources soient indiquées. Cet article ne peut être vendu, ni faire l'objet d'un profit commercial.



Cet article aborde de manière approfondie la question de l'Enlèvement de l'Eglise, en développant tous les arguments bibliques prouvant que cet Enlèvement doit se produire avant la Grande Tribulation. Il est important que les Chrétiens soient éclairés sur la saine doctrine, sans se laisser troubler par d'autres enseignements qui pervertissent la Parole de Dieu ! Il y a beaucoup de références bibliques. Lisez-les attentivement, ce sont elles qui donnent la foi !

1. L'Enlèvement : Avertissement. (Passages bibliques commentés).

L'Enlèvement va bientôt se produire. Juste avant l'Enlèvement, nous devons nous attendre à un avertissement précis, qui nous montrera que Jésus va bientôt revenir pour enlever Son Eglise. Il se peut que certains seulement entendent cet avertissement.

Il sera alors trop tard pour ceux qui ne veillent pas et qui ne sont pas prêts.

Voici les exhortations que Dieu nous adresse :

"N'abandonnez donc pas votre assurance, à laquelle est attachée une grande rémunération. Car vous avez besoin de persévérance, afin qu'après avoir accompli la volonté de Dieu, vous obteniez ce qui vous est promis. Encore un peu, un peu de temps : celui qui doit venir viendra, et il ne tardera pas. Et mon juste vivra par la foi ; mais, s'il se retire, mon âme ne prend pas plaisir en lui. Nous, nous ne sommes pas de ceux qui se retirent pour se perdre, mais de ceux qui ont la foi pour sauver leur âme" (Hébreux 10 : 35-39).

Matthieu 25 : 1-13 :

"Alors le royaume des cieux sera semblable à dix vierges qui, ayant pris leurs lampes, allèrent à la rencontre de l'époux. Cinq d'entre elles étaient folles, et cinq sages. Les folles, en prenant leurs lampes, ne prirent point d'huile avec elles ; mais les sages prirent, avec leurs lampes, de l'huile dans des vases. Comme l'époux tardait, toutes s'assoupirent et s'endormirent. Au milieu de la nuit, on cria : Voici l'époux, allez à sa rencontre ! Alors toutes ces vierges se réveillèrent, et préparèrent leurs lampes. Les folles dirent aux sages : Donnez-nous de votre huile, car nos lampes s'éteignent. Les sages répondirent : Non ; il n'y en aurait pas assez pour nous et pour vous ; allez plutôt chez ceux qui en vendent, et achetez-en pour vous. Pendant qu'elles allaient en acheter, l'époux arriva ; celles qui étaient prêtes entrèrent avec lui dans la salle des noces, et la porte fut fermée. Plus tard, les autres vierges vinrent, et dirent : Seigneur, Seigneur, ouvre-nous. Mais il répondit : Je vous le dis en vérité, je ne vous connais pas. Veillez donc, puisque vous ne savez ni le jour, ni l'heure."

Verset 1 : Alors le royaume des cieux sera semblable à dix vierges qui, ayant pris leurs lampes, allèrent à la rencontre de l'époux.

Notez le début du verset. Jésus parle du "Royaume des cieux", qui sera semblable, ou comparable à dix vierges. Ces dix vierges représentent les Chrétiens. Ce sont dix personnes qui croient en Jésus. Elles ont des lampes, et leurs lampes sont allumées. Elles vont à la rencontre de l'Epoux. Toutes les dix attendent le retour de Jésus-Christ, qui doit venir les chercher.

Verset 2 : Cinq d'entre elles étaient folles, et cinq sages.

Le verset suivant nous explique en quoi consiste leur folie et leur sagesse.

Verset 3 : Les folles, en prenant leurs lampes, ne prirent point d'huile avec elles ;

Elles avaient bien de l'huile dans leurs lampes, mais elles n'ont pas pris la précaution d'avoir une réserve supplémentaire d'huile avec elles. Cette huile représente le Saint-Esprit, qui peut être illustré par les lampes qui brûlaient dans le Tabernacle et dans le Temple. Les vierges folles n'étaient pas préparées à attendre longtemps la venue de l'Epoux.

Verset 4 : mais les sages prirent, avec leurs lampes, de l'huile dans des vases.

Les vierges sages avaient de l'huile dans leurs lampes, mais elles avaient aussi de l'huile en réserve dans des vases. Elles étaient préparées à attendre le temps qu'il faudrait, jusqu'à la venue de l'Epoux. Elles savaient à quoi elles devaient s'attendre. Elles avaient fait les préparatifs nécessaires. Elles s'étaient préparées à remplir à nouveau leurs lampes s'il le fallait. Les vierges folles ne s'étaient pas préparées. Elles ne savaient pas à quoi elles devaient s'attendre. Elles n'étaient pas préparées à attendre longtemps, et à agir en conséquence. Leurs racines étaient desséchées.

Verset 5 : Comme l'époux tardait, toutes s'assoupirent et s'endormirent.

L'Epoux a beaucoup tardé à venir. Toutes les vierges finirent par se fatiguer et par s'endormir. Il est vrai que l'Eglise attend le retour du Seigneur depuis près de 2.000 ans à présent ! Nous voyons là représentée l'Eglise de l'époque qui verra le retour du Seigneur, pour enlever Son Epouse. Toutes les vierges s'endormirent.

Verset 6 : Au milieu de la nuit, on cria : Voici l'époux, allez à sa rencontre !

Les vierges sont brusquement averties de la prochaine venue de l'Epoux. Cet avertissement est destiné à leur montrer que la venue de l'Epoux est proche, et que l'Enlèvement est imminent. Nous devons donc nous attendre, juste avant l'Enlèvement, à recevoir un avertissement spirituel, comme un cri, qui doit montrer à tous les Chrétiens que l'Enlèvement est proche. Tous les Chrétiens sauront que c'est le moment de la venue de l'Epoux, pour enlever Son Epouse. Ce cri retentit à minuit. Certains en déduisent qu'il peut s'agir d'un véritable cri, qui doit retentir juste avant l'Enlèvement, à minuit, heure d'Israël.

Dans les mariages Juifs de l'Antiquité, lorsque le fiancé arrivait pour prendre sa fiancée, un cri devait annoncer à celle-ci la venue imminente de son fiancé. Il avait conclu avec elle un contrat, quelque temps auparavant. Puis il était parti lui préparer une place. Une fois que son père avait approuvé les préparatifs, notamment ceux de la chambre nuptiale, il donnait à son fils la permission d'aller chercher sa fiancée, qui l'attendait patiemment. Elle s'était préparée. Elle avait toujours de l'huile dans sa lampe, car elle n'était jamais sûre du moment de la venue de son fiancé. Il pouvait arriver en pleine nuit, et elle devait être prête en permanence. Mais il devait aussi y avoir ce "cri" annonçant la venue imminente du fiancé, juste avant qu'il entre pour la prendre avec lui, dans l'endroit qu'il lui avait préparé.

Dans cette dernière génération avant le retour du Seigneur, les véritables Chrétiens, nés de nouveau et remplis de l'Esprit, doivent s'attendre à entendre à tout moment le "cri" qui annoncera l'arrivée imminente du Fiancé qui vient les enlever. L'étude de tous les signes et de toutes les prophéties qui se trouvent dans la Parole de Dieu nous permet de savoir que le Seigneur est à la porte, et qu'Il vient très bientôt.

Verset 7 : Alors toutes ces vierges se réveillèrent, et préparèrent leurs lampes.

Verset 8 : Les folles dirent aux sages : Donnez-nous de votre huile, car nos lampes s'éteignent.

Il semble qu'à ce moment précis, les vierges folles se rendent compte que leurs lampes sont en train de s'éteindre. Comme l'Epoux avait tardé, elles ne s'étaient pas souciées de se préparer une réserve d'huile.

Les vierges folles représentent les Chrétiens insensés. Ils croyaient en Jésus. Leurs lampes brûlaient. Ils avaient de l'huile. Ils étaient une lumière pour Jésus. Mais, à mesure que le temps a passé, ils ont manqué d'huile. A mesure que le temps a passé, leurs lampes ont faibli, et se sont éteintes. Peut-être ont-ils chuté dans un moment de mise à l'épreuve. Peut-être se sont-ils attiédis, parce qu'ils ont écouté tous ces enseignements mensongers ou remplis de compromis.

Les vierges folles, ou les Chrétiens insensés, réalisent à présent que leurs lampes s'éteignent, ou se sont éteintes. Ces vierges folles croient toujours en Jésus, mais leur flamme s'est refroidie. Elles croient en l'Enlèvement, mais elles se sont laissé surprendre. Elles réalisent qu'elles ne sont pas prêtes pour rencontrer Jésus ! Il est venu comme un voleur au milieu de la nuit. Mais, dans leur cœur, elles n'attendaient pas qu'Il viendrait comme Il l'avait dit. Elles n'étaient pas prêtes !

Les vierges sages, même si elles s'étaient endormies, avaient de l'huile en réserve. Leurs lampes ne se sont pas éteintes. Elles ont continué à briller pour Jésus.

A présent, les vierges folles se tournent vers les sages pour avoir de l'huile.

Verset 9 : Les sages répondirent : Non ; il n'y en aurait pas assez pour nous et pour vous ; allez plutôt chez ceux qui en vendent, et achetez-en pour vous.

Il est intéressant de remarquer que les vierges sages pensent qu'elles n'ont pas assez d'huile pour elles-mêmes et pour les vierges folles. Elles disent aux vierges folles d'aller s'en procurer auprès de ceux qui en vendent. Cela signifie peut-être que la réserve d'huile des Chrétiens sages n'est pas très importante, en ces temps d'apostasie et de tiédeur spirituelle.

Ces vierges folles sont-elles allé trouver leur pasteur pour avoir de l'huile ? Notez ces paroles : "Allez plutôt chez ceux qui en vendent." Il est sans doute difficile de pouvoir acheter de l'huile à minuit ! En outre, on ne peut pas partager le Saint-Esprit. Le Saint-Esprit régénère chacun individuellement. Ces Chrétiens n'étaient pas prêts. Ils n'ont pas compris qu'au moment où le cri a retenti, il était trop tard. Ils ne pouvaient plus être enlevés ! Pourtant, dans ce court moment qui a séparé le cri de la venue de Jésus, ils se sont efforcés de se préparer, mais en vain. Il était trop tard.

Notez bien, dans ce passage, qu'il n'y a aucune indication d'un grand réveil juste avant l'enlèvement. (NDE : Si c'était le cas, toutes les vierges auraient eu assez d'huile !)

Verset 10 : Pendant qu'elles allaient en acheter, l'époux arriva ; celles qui étaient prêtes entrèrent avec lui dans la salle des noces, et la porte fut fermée.

Les vierges folles sont donc parties pour acheter de l'huile. Nous devons comprendre qu'elles ont voulu en chercher auprès des conducteurs aveugles, ceux qui annoncent un "autre Jésus." Mais elles ne savaient plus que faire pour être sauvées. Elles étaient aveugles. (NDE : Et elles devaient sans doute tâtonner dans l'obscurité pour tenter de retrouver leur chemin).

Pendant qu'elles allaient, Jésus revint. Tous les Chrétiens sages, ceux dont la lampe ne s'est pas éteinte, étaient prêts, furent enlevés, et entrèrent dans la salle des noces.

Verset 11 : Plus tard, les autres vierges vinrent, et dirent : Seigneur, Seigneur, ouvre-nous.

Les vierges folles retournent enfin. Vers qui sont-elles allées ? Elles n'ont pas pu aller vers des pasteurs ou des prédicateurs réellement nés de nouveau et prêts à être enlevés, car ils auraient été enlevés. Apparemment, elles sont allées vers des aveugles, conducteurs d'aveugles. Elles n'ont pas pu reconnaître la différence. Apparemment, les vierges folles pensent qu'elles peuvent être enlevées à présent. Elles pensent avoir assez d'huile, et demandent au Seigneur de leur ouvrir la porte : "Seigneur, Seigneur, ouvre-nous !"

Elles semblent dire : "Jésus, nous T'avons bien accepté comme Sauveur !" Mais il y a une différence entre "accepter Jésus" et Le "recevoir" ! A notre époque, qui est celle de l'Eglise de Laodicée, on entend rarement prêcher sur ce thème : "Est-ce que Jésus va nous accepter ?"

Nous avons là la description de cinq Chrétiens insensés qui sont terrifiés. Ils se rendent compte que l'enlèvement s'est produit. Ils savent à présent qu'ils ont été laissés. Ils crient : "Ouvre-nous !" Mais il est trop tard !

Nous pouvons en conclure qu'à partir du moment où le cri se fait entendre, juste avant l'Enlèvement, plus personne ne pourra être sauvé. Aucune de ces vierges folles ne peut être sauvée, bien qu'elles aient essayé de l'être. (NDE : Il ne s'agit pas là du salut éternel, mais de l'Enlèvement. Les vierges folles ne seront pas sauvées de la Tribulation. Nous savons, par le Livre de l'Apocalypse, que beaucoup seront sauvés après l'Enlèvement, au cours de la Tribulation. Mais ce sera un salut comme au travers du feu, dans le martyre).

Verset 12 : Mais il répondit : Je vous le dis en vérité, je ne vous connais pas.

Les vierges folles entendent ce terrible message : "Je ne vous connais pas !" Elles doivent à présent faire face à la Tribulation. Mais parviendront-elles à survivre ?

Il y a beaucoup de Chrétiens insensés, dans notre dernière génération, qui seront laissés sur la terre après l'Enlèvement. Peut-être crieront-ils : "Non, Jésus ! Ne me laisse pas !" Mais nous pouvons remarquer que seuls ceux qui étaient prêts ont été enlevés.

Verset 13 : Veillez donc, puisque vous ne savez ni le jour, ni l'heure.

Jésus donne un premier message aux vierges folles, dont les lampes se sont éteintes. Il leur dit, et Il dit à tous les Chrétiens insensés : "Veillez donc !" Les vierges folles n'avaient pas veillé. Puis Il leur donne aussi un second message : "Puisque vous ne savez ni le jour, ni l'heure." Les vierges folles n'ont pas veillé. Elles n'ont donc pas compris à quel moment elles se trouvaient. Elles n'étaient pas prêtes. Elles ne connaissaient ni le jour ni l'heure. Il est clair que le Seigneur veut prévenir toutes les vierges folles qu'elles doivent veiller et être prêtes. Si elles le font, elles comprendront.

Le message de cette parabole est clair. On peut croire en Jésus. On peut croire en l'Enlèvement. On peut avoir une lampe qui brûle, mais il vient un moment où elle peut s'éteindre. Si Jésus vient alors et trouve certains Chrétiens qui ne sont pas prêts, ils seront laissés. (Notez que certains interprètent cette parabole comme se rapportant au retour de Jésus sur la terre, à la fin de la Tribulation, et non pas à l'Enlèvement). (NDE : Il ne peut pas en être ainsi, car, à la fin de la Tribulation, l'élément de surprise ne joue pas).

L'Enlèvement sera l'occasion d'une grande joie pour ceux qui sont sauvés, mais d'un sentiment d'horreur pour ceux qui sont perdus. Pour la plupart de ceux qui seront laissés, ce sont la mort et le lac de feu qui les attendent. Toutefois, certains seront sauvés au cours de la Tribulation. Mais ils devront traverser des temps épouvantables, qu'aucune parole ne peut décrire. C'est la mort par décapitation qui attend la plupart de ceux qui seront sauvés pendant la Tribulation.

"Jésus traversait les villes et les villages, enseignant, et faisant route vers Jérusalem. Quelqu'un lui dit : Seigneur, n'y a-t-il que peu de gens qui soient sauvés ? Il leur répondit : Efforcez-vous d'entrer par la porte étroite. Car, je vous le dis, beaucoup chercheront à entrer, et ne le pourront pas. Quand le maître de la maison se sera levé et aura fermé la porte, et que vous, étant dehors, vous commencerez à frapper à la porte, en disant : Seigneur, Seigneur, ouvre-nous ! il vous répondra : Je ne sais d'où vous êtes. Alors vous vous mettrez à dire : Nous avons mangé et bu devant toi, et tu as enseigné dans nos rues. Et il répondra : Je vous le dis, je ne sais d'où vous êtes ; retirez-vous de moi, vous tous, ouvriers d'iniquité" (Luc 13 : 22-27).

L'Enlèvement, brièvement présenté dans les Ecritures.

Les exhortations à veiller et à nous tenir prêts :

"Mais maintenant, Christ est ressuscité des morts, il est les prémices de ceux qui sont morts. Car, puisque la mort est venue par un homme, c'est aussi par un homme qu'est venue la résurrection des morts. Et comme tous meurent en Adam, de même aussi tous revivront en Christ, mais chacun en son rang. Christ comme prémices, puis ceux qui appartiennent à Christ, lors de son avènement" (1 Cor. 15 : 20-23).

"Car la grâce de Dieu, source de salut pour tous les hommes, a été manifestée. Elle nous enseigne à renoncer à l'impiété et aux convoitises mondaines, et à vivre dans le siècle présent selon la sagesse, la justice et la piété, en attendant la bienheureuse espérance, et la manifestation de la gloire du grand Dieu et de notre Sauveur Jésus-Christ" (Tite 2 : 11-13).

Les saints doivent donc attendre l'Enlèvement, cette bienheureuse espérance.

"Consolez-vous donc les uns les autres par ces paroles" (1 Thes. 4 : 18).

"Soyez donc patients, frères jusqu'à l'avènement du Seigneur. Voici, le laboureur attend le précieux fruit de la terre, prenant patience à son égard, jusqu'à ce qu'il ait reçu les pluies de la première et de l'arrière-saison. Vous aussi, soyez patients, affermissez vos cœurs, car l'avènement du Seigneur est proche" (Jacques 5 : 7-8).

"Veillez donc et priez en tout temps, afin que vous ayez la force d'échapper à toutes ces choses qui arriveront (celles de la Tribulation), et de paraître debout devant le Fils de l'homme" (Luc 21 : 36).

"Ne dormons donc point comme les autres, mais veillons et soyons sobres" (1 Thes. 5 : 6).

"Rappelle-toi donc comment tu as reçu et entendu, et garde, et repens-toi. Si tu ne veilles pas, je viendrai comme un voleur, et tu ne sauras pas à quelle heure je viendrai sur toi" (Apoc. 3 : 3).

"Heureux ces serviteurs que le maître, à son arrivée, trouvera veillant ! Je vous le dis en vérité, il se ceindra, les fera mettre à table, et s'approchera pour les servir" (Luc 13 : 37).

"De même Christ, qui s'est offert une seule fois pour porter les péchés de plusieurs, apparaîtra sans péché une seconde fois à ceux qui l'attendent pour leur salut" (Hébreux 9 : 28).

"Vous aussi, tenez-vous prêts, car le Fils de l'homme viendra à l'heure où vous n'y penserez pas" (Luc 12 : 40).

"Quand ces choses commenceront à arriver, redressez-vous et levez vos têtes, parce que votre délivrance approche" (Luc 21 : 28).

"Heureux ce serviteur, que son maître, à son arrivée, trouvera faisant ainsi ! (en train de servir Dieu)" (Luc 12 : 43).

"Il faut que je fasse, tandis qu'il est jour, les œuvres de celui qui m'a envoyé; la nuit vient, où personne ne peut travailler" (Jean 9 : 4).

"Parce que tu as gardé la parole de la persévérance en moi, je te garderai aussi à l'heure de la tentation qui va venir sur le monde entier, pour éprouver les habitants de la terre" (Apoc. 3 : 10).

"Hâte-toi de t'y réfugier, car je ne puis rien faire jusqu'à ce que tu y sois arrivé" (Genèse 19 : 22). (Cela signifie que Dieu ne permettra pas que la Tribulation commence, tant qu'Il n'aura pas enlevé Son peuple).

"Voici, je vous dis un mystère : nous ne mourrons pas tous, mais tous nous serons changés, en un instant, en un clin d'œil, à la dernière trompette. La trompette sonnera, et les morts ressusciteront incorruptibles, et nous, nous serons changés" (1 Cor. 15 : 51-52).

"Au milieu de la nuit, on cria : Voici l'époux, allez à sa rencontre !" (Matthieu 25 : 6).

"Et ce que je demande dans mes prières, c'est que votre amour augmente de plus en plus en connaissance et en pleine intelligence pour le discernement des choses les meilleures, afin que vous soyez purs et irréprochables pour le jour de Christ" (Philippiens 1 : 9-10).

"Qu'un tel homme soit livré à Satan pour la destruction de la chair, afin que l'esprit soit sauvé au jour du Seigneur Jésus" (1 Cor. 5 : 5).

"Vous avez déjà reconnu en partie que nous sommes votre gloire, de même que vous serez aussi la nôtre au jour du Seigneur Jésus" (2 Cor. 1 : 14).

"N'attristez pas le Saint-Esprit de Dieu, par lequel vous avez été scellés pour le jour de la rédemption" (Eph. 4 : 30).

"Au milieu de la nuit, on cria" (Mat. 25 : 6).

"Car le Seigneur lui-même, à un signal donné, à la voix d'un archange, et au son de la trompette de Dieu, descendra du ciel, et les morts en Christ ressusciteront premièrement" (1 Thes. 4 : 16).

"Voici l'époux, allez à sa rencontre !" (Mat. 25 : 6).

"Alors toutes ces vierges se réveillèrent, et préparèrent leurs lampes. Les folles dirent aux sages : Donnez-nous de votre huile, car nos lampes s'éteignent. Les sages répondirent : Non ; il n'y en aurait pas assez pour nous et pour vous ; allez plutôt chez ceux qui en vendent, et achetez-en pour vous. Pendant qu'elles allaient en acheter, l'époux arriva ; celles qui étaient prêtes entrèrent avec lui dans la salle des noces, et la porte fut fermée." (Mat. 25 : 7-10).

"Voici, en effet, ce que nous vous déclarons d'après la parole du Seigneur : nous les vivants, restés pour l'avènement du Seigneur, nous ne devancerons pas ceux qui sont morts" (1 Thes. 4 : 15).

L'Enlèvement proprement dit :

"Voici, je vous dis un mystère : nous ne mourrons pas tous, mais tous nous serons changés" (1 Cor. 15 : 51).

"Car le Seigneur lui-même, à un signal donné, à la voix d'un archange, et au son de la trompette de Dieu, descendra du ciel, et les morts en Christ ressusciteront premièrement" (1 Thes. 4 : 16).

"En un instant, en un clin d'œil, à la dernière trompette. La trompette sonnera, et les morts ressusciteront incorruptibles, et nous, nous serons changés" (1 Cor. 15 : 52). Voir Nombres 10.

"Et Dieu, qui a ressuscité le Seigneur, nous ressuscitera aussi par sa puissance" (1 Cor. 6 : 14).

"Sachant que celui qui a ressuscité le Seigneur Jésus nous ressuscitera aussi avec Jésus, et nous fera paraître avec vous en sa présence" (2 Cor. 4 : 14).

"Mais Dieu sauvera mon âme du séjour des morts, car il me prendra sous sa protection" (Psaume 49 : 15).

"En vérité, en vérité, je vous le dis, l'heure vient, et elle est déjà venue, où les morts entendront la voix du Fils de Dieu ; et ceux qui l'auront entendue vivront… Ne vous étonnez pas de cela ; car l'heure vient où tous ceux qui sont dans les sépulcres entendront sa voix, et en sortiront. Ceux qui auront fait le bien ressusciteront pour la vie, mais ceux qui auront fait le mal ressusciteront pour le jugement" (Jean 5 : 25, 28-29).

"Que tes morts revivent ! Que mes cadavres se relèvent ! Réveillez-vous et tressaillez de joie, habitants de la poussière ! Car ta rosée est une rosée vivifiante, et la terre redonnera le jour aux ombres" (Esaïe 26 : 19).

"Cette parole est certaine : Si nous sommes morts avec lui, nous vivrons aussi avec lui" (2 Tim. 2 : 11).

"Que les morts ressuscitent, c'est ce que Moïse a fait connaître quand, à propos du buisson, il appelle le Seigneur le Dieu d'Abraham, le Dieu d'Isaac, et le Dieu de Jacob" (Luc 20 : 37).

"Va, mon peuple, entre dans ta chambre, et ferme la porte derrière toi ; cache-toi pour quelques instants, jusqu'à ce que la colère soit passée. Car voici, l'Eternel sort de sa demeure, pour punir les crimes des habitants de la terre ; et la terre mettra le sang à nu, elle ne couvrira plus les meurtres" (Esaïe 26 : 20-21).

"Après cela, je regardai, et voici, une porte était ouverte dans le ciel. La première voix que j'avais entendue, comme le son d'une trompette, et qui me parlait, dit : Monte ici, et je te ferai voir ce qui doit arriver dans la suite" (Apoc. 4 : 1).

"Ensuite, nous les vivants, qui serons restés, nous serons tous ensemble enlevés avec eux sur des nuées, à la rencontre du Seigneur dans les airs, et ainsi nous serons toujours avec le Seigneur" (1 Thes. 4 : 17).

"Pour ce qui concerne l'avènement de notre Seigneur Jésus-Christ et notre réunion avec lui, nous vous prions, frères, de ne pas vous laisser facilement ébranler dans votre bon sens, et de ne pas vous laisser troubler, soit par quelque inspiration, soit par quelque parole, ou par quelque lettre qu'on dirait venir de nous, comme si le jour du Seigneur était déjà là" (1 Thes. 2 : 1-2).

"Or, la volonté de celui qui m'a envoyé, c'est que je ne perde rien de tout ce qu'il m'a donné, mais que je le ressuscite au dernier jour. La volonté de mon Père, c'est que quiconque voit le Fils et croit en lui ait la vie éternelle; et je le ressusciterai au dernier jour" (Jean 6 : 39-40).

"Et, lorsque je m'en serai allé, et que je vous aurai préparé une place, je reviendrai, et je vous prendrai avec moi, afin que là où je suis vous y soyez aussi" (Jean 14 : 3).

"Et ainsi nous serons toujours avec le Seigneur" (1 Thes. 4 : 17).

"Après cela, je regardai, et voici, une porte était ouverte dans le ciel" (Apoc. 4 : 1).

"Pendant qu'elles allaient en acheter, l'époux arriva ; celles qui étaient prêtes entrèrent avec lui dans la salle des noces, et la porte fut fermée" (Matthieu 25 : 10).

"Alors, de deux hommes qui seront dans un champ, l'un sera pris et l'autre laissé ; de deux femmes qui moudront à la meule, l'une sera prise et l'autre laissée" (Matthieu 24 : 40-41).

"Je vous le dis, en cette nuit-là, de deux personnes qui seront dans un même lit, l'une sera prise et l'autre laissée ; de deux femmes qui moudront ensemble, l'une sera prise et l'autre laissée. De deux hommes qui seront dans un champ, l'un sera pris et l'autre laissé. Les disciples lui dirent : Où sera-ce, Seigneur ? Et il répondit : Où sera le corps, là s'assembleront les aigles" (Luc 17 : 34-37).

"Bien-aimés, nous sommes maintenant enfants de Dieu, et ce que nous serons n'a pas encore été manifesté ; mais nous savons que, lorsque cela sera manifesté, nous serons semblables à lui, parce que nous le verrons tel qu'il est" (1 Jean 3 : 2).

"En un instant, en un clin d'œil, à la dernière trompette. La trompette sonnera, et les morts ressusciteront incorruptibles, et nous, nous serons changés. Car il faut que ce corps corruptible revête l'incorruptibilité, et que ce corps mortel revête l'immortalité" (1 Cor. 15 : 52-53).

"Ce que je dis, frères, c'est que la chair et le sang ne peuvent hériter le royaume de Dieu, et que la corruption n'hérite pas l'incorruptibilité" (1 Cor. 15 : 50).

"Or, nous savons que, jusqu'à ce jour, la création tout entière soupire et souffre les douleurs de l'enfantement. Et ce n'est pas elle seulement ; mais nous aussi, qui avons les prémices de l'Esprit, nous aussi nous soupirons en nous-mêmes, en attendant l'adoption, la rédemption de notre corps" (Rom. 8 : 22-23).

"Nous savons, en effet, que si cette tente où nous habitons sur la terre est détruite, nous avons dans le ciel un édifice qui est l'ouvrage de Dieu, une demeure éternelle qui n'a pas été faite de main d'homme. Aussi nous gémissons dans cette tente, désirant revêtir notre domicile céleste" (2 Cor. 5 : 1-2).

"Autre est l'éclat du soleil, autre l'éclat de la lune, et autre l'éclat des étoiles ; même une étoile diffère en éclat d'une autre étoile. Ainsi en est-il de la résurrection des morts. Le corps est semé corruptible ; il ressuscite incorruptible ; il est semé méprisable, il ressuscite glorieux ; il est semé infirme, il ressuscite plein de force ; il est semé corps animal, il ressuscite corps spirituel. S'il y a un corps animal, il y a aussi un corps spirituel. C'est pourquoi il est écrit : Le premier homme, Adam, devint une âme vivante. Le dernier Adam est devenu un esprit vivifiant. Mais ce qui est spirituel n'est pas le premier, c'est ce qui est animal ; ce qui est spirituel vient ensuite. Le premier homme, tiré de la terre, est terrestre ; le second homme est du ciel. Tel est le terrestre, tels sont aussi les terrestres ; et tel est le céleste, tels sont aussi les célestes. Et de même que nous avons porté l'image du terrestre, nous porterons aussi l'image du céleste" (1 Cor. 15 : 41-49).

"Nous serons semblables à lui, parce que nous le verrons tel qu'il est" (1 Jean 3 : 2).

"Malheur aux femmes qui seront enceintes et à celles qui allaiteront en ces jours-là ! Car il y aura une grande détresse dans le pays, et de la colère contre ce peuple" (Luc 21 : 23). (Ce sont ceux qui seront restés après l'Enlèvement).

"Voici, je vais la jeter sur un lit, et envoyer une grande tribulation à ceux qui commettent adultère avec elle, à moins qu'ils ne se repentent de leurs œuvres" (Apoc. 2 : 22).

"Car on raconte, à notre sujet, quel accès nous avons eu auprès de vous, et comment vous vous êtes convertis à Dieu, en abandonnant les idoles pour servir le Dieu vivant et vrai, et pour attendre des cieux son Fils, qu'il a ressuscité des morts, Jésus, qui nous délivre de la colère à venir" (1 Thes. 1 : 9-10).

"Car Dieu ne nous a pas appelés à l'impureté, mais à la sanctification" (1 Thes. 4 : 7).

Définition de l'Enlèvement.

Le mot "enlèvement" n'apparaît pas dans la Bible. Toutefois, c'est un mot qui symbolise d'autres termes bibliques, comme "enlevés, rassemblés, arrachés, transportés, transférés…"

Ce terme décrit le fait que les Chrétiens qui seront prêts pour la venue du Seigneur seront enlevés de la terre, pour rencontrer le Seigneur dans les airs.

L'Ecriture dit que tous ceux que Jésus "connaît", dans la terre entière, seront ressuscités ou changés en un instant, et monteront ensemble à la rencontre du Seigneur, pour être toujours avec Lui, dans un corps nouveau, incorruptible.

Y a-t-il déjà eu des enlèvements auparavant ?

Oui. Il est écrit : "Hénoc marcha avec Dieu ; puis il ne fut plus, parce que Dieu le prit" (Genèse 5 : 24).

"C'est par la foi qu'Enoch fut enlevé pour qu'il ne vît point la mort, et qu'il ne parut plus parce que Dieu l'avait enlevé ; car, avant son enlèvement, il avait reçu le témoignage qu'il était agréable à Dieu" (Hébreux 11 : 5).

La Bible nous raconte aussi, dans 2 Rois 2 : 1-12, comment Elie fut enlevé. Nous savons aussi que Jean fut enlevé en esprit au jour du Seigneur (Apoc. 4 : 1). Jésus fut enlevé sous les yeux de Ses disciples (Actes 1 : 9).

Deux questions importantes :

A quel moment de la dernière génération l'Enlèvement se produira-t-il ?
Qu'arrive-t-il au corps de ceux qui seront enlevés ?
A quel moment se produira l'Enlèvement ?

A notre connaissance, tous les meilleurs spécialistes Chrétiens des prophéties bibliques sont convaincus, par la Parole de Dieu, que l'Enlèvement de l'Eglise se produira avant que l'Antichrist soit pleinement révélé, et avant le début de la Grande Tribulation.

De même, tous les grands évangélistes, sans aucune exception, à notre connaissance, croient aussi que l'Enlèvement se produira avant la manifestation de l'Antichrist et le début de la Tribulation.

Une confusion qui annule la Parole de Dieu.

Pourquoi donc semble-t-il y avoir de la confusion chez certains sur ce sujet ? La réponse est claire ! Ce n'est pas Dieu qui est l'auteur de la confusion (1 Cor. 14 : 33). C'est Satan qui est l'auteur de la confusion !

Certains enseignent la fausse doctrine que l'Enlèvement se produira au milieu de la Tribulation. D'autres défendent la doctrine erronée que l'Enlèvement se produira à la fin de la Tribulation. D'autres encore prétendent que l'Enlèvement se produira après la Tribulation. Il y a encore bien d'autres positions. Certains croient même qu'il n'y aura pas du tout d'Enlèvement. Ils ne croient pas que Jésus reviendra comme Roi des rois et Seigneur des seigneurs, comme les Ecritures l'annoncent pourtant clairement. Ils ne croient pas à l'existence d'une période appelée Tribulation. D'autres croient que Jésus est déjà revenu il y a 1.800 ans, ou encore il y a 100 ans !

Quelle que soit la célébrité d'un enseignant de la Bible, quelle que soit la puissance apparente de son onction quand il proclame l'Evangile, quand il y a de la confusion concernant une doctrine biblique aussi importante que celle de l'Enlèvement, alors que celle-ci est clairement enseignée dans la Bible, il y a un problème sérieux !

Ceux qui croient que l'Enlèvement surviendra pendant la Tribulation ou à la fin de la Tribulation, peuvent très bien n'être même pas en mesure de comprendre en quoi consistera réellement la Tribulation ! Aucune autre époque précédente de l'Histoire de notre terre, que ce soit avant le déluge ou après, n'a été aussi terrible que celle qui doit venir bientôt. Car il est écrit : "Car alors, la détresse sera si grande qu'il n'y en a point eu de pareille depuis le commencement du monde jusqu'à présent, et qu'il n'y en aura jamais. Et, si ces jours n'étaient abrégés, personne ne serait sauvée ; mais, à cause des élus, ces jours seront abrégés" (Matthieu 24 : 21-22).

Tous ceux qui enseignent ces fausses doctrines, en général, ne comprennent pas les jugements des sept trompettes, ni quand ces jugements se produiront. Certains se trompent en croyant que l'Enlèvement se produira quand sonnera la septième trompette de l'Apocalypse (Apoc. 11 : 15). Ils n'ont pas étudié ce qui est écrit dans Nombres 10 au sujet des trompettes. Le mot traduit par "trompette" apparaît 114 fois dans la Bible. Plusieurs termes Hébreux ou Grecs différents ont employés.

Ils ne comprennent pas non plus la signification des sept Fêtes de l'Eternel dans la Torah. Ils n'ont peut-être pas compris quelles sont les raisons bibliques de l'Enlèvement. Ils n'ont sans doute pas compris la signification des coutumes Juives concernant le mariage. Ils n'ont pas compris en général que bien peu de gens survivront à la bataille d'Harmaguédon. Pour toute une série de raisons, beaucoup de passages de l'Ecriture ne sont pas correctement compris par ceux qui enseignent ces fausses doctrines.

Pourtant, l'Ecriture dit clairement que les saints de Dieu, ceux qui sont nés de nouveau en Jésus-Christ, Ses brebis, comprendront ce qu'enseigne la Bible concernant les temps qui vont précéder la Tribulation. Ensuite, après avoir reconnu et compris l'époque qui précède l'Enlèvement, ils auront eu à cœur de veiller et de se préparer pour l'Enlèvement. Comme il est écrit, ils attendent "la bienheureuse espérance, et la manifestation de la gloire du grand Dieu et de notre Sauveur Jésus-Christ" (Tite 2 : 13).

Concernant l'Enlèvement, il est écrit : "Consolez-vous donc les uns les autres par ces paroles" (1 Thes. 4 : 18). Il ne nous est pas demandé de nous attendre à la Tribulation, mais à notre "espérance bénie." En attendant cette espérance bénie, nous sommes consolés. Dieu le sait, nous ne serions certainement pas consolés, si nous savions que nous devions traverser la Grande Tribulation !

Si nous nous attendons à traverser la Tribulation, au lieu de nous attendre à notre espérance bénie, nous annulons la Parole de Dieu ! Attendre la Tribulation, c'est attendre la période la plus horrible de toute l'histoire du monde ! Penser que nous devons passer par cette période terrifiante, où beaucoup seront mis à mort, signifie que les Chrétiens devraient vivre dans la crainte. Au cours de la Tribulation, tous ceux qui recevront Jésus-Christ n'auront aucune puissance pour résister à l'Antichrist.

Les saints qui vivront pendant la Tribulation seront livrés entre les mains de l'Antichrist. Il est écrit : "Je vis cette corne (l'Antichrist) faire la guerre aux saints, et l'emporter sur eux" (Daniel 7 : 21). "Il prononcera des paroles contre le Très-Haut, il opprimera les saints du Très Haut, et il espérera changer les temps et la loi ; et les saints seront livrés entre ses mains pendant un temps, des temps, et la moitié d'un temps" (Daniel 7 : 25).

La plupart des saints qui seront sauvés pendant la Tribulation peuvent s'attendre à être horriblement persécutés, frappés, puis tués par décapitation.

Ceux qui enseignent que l'Enlèvement se produira après la Tribulation annulent donc certains passages de la Parole de Dieu, et les rendent inefficaces. Ils n'enseignent pas les Chrétiens à conserver leur espérance bénie, c'est-à-dire le retour de Jésus qui vient enlever ceux qui Lui appartiennent. Ils ne peuvent donc pas enseigner aux Chrétiens à veiller et à être prêts, comme la Bible nous le commande.

Je le répète, ceux qui enseignent que l'Enlèvement surviendra au milieu ou à la fin de la Tribulation, annulent la Parole de Dieu, et la rendent inefficace. C'est exactement ce que Satan désire.

Les Ecritures nous enseignent clairement que nous devons veiller et être prêts à tout moment. (NDE : Nous ne pourrions le faire si l'Enlèvement se produisait après le début de la Tribulation). Ceux qui n'enseignent pas que l'Enlèvement doit se produire avant la Tribulation, en fait, enseignent une forme de rébellion contre Dieu et Ses commandements.

L'ordre de veiller.

La sentinelle doit avertir le peuple. Ceux qui enseignent la Bible sont des sentinelles. Les pasteurs sont des sentinelles. Les saints eux-mêmes sont des sentinelles. En général, on veille parce qu'on s'attend à ce que quelque chose se produise. On croit que quelque chose va arriver, parce qu'il y a des signes qui le montrent. Nous veillons, parce que la Bible nous dit que certains événements vont se passer. Elle nous donne certains indices à surveiller. Nous veillons, parce que Dieu nous commande de le faire. Lorsque certains événements se produisent, nous sommes là pour avertir les autres de ce qui doit survenir. Nous les avertissons pour qu'ils puissent se préparer. Nous les avertissons, afin qu'ils ne périssent pas. S'ils choisissent de ne pas nous croire et de ne pas écouter l'avertissement, leur sang restara sur eux-mêmes. Mais si nous sommes infidèles et que nous n'avertissons pas le peuple, leur sang retombera sur nous, les sentinelles.

Ezéchiel 3 : 17 : "Fils de l'homme, je t'établis comme sentinelle."

Ezéchiel 33 : 7 : " Tu dois écouter la parole qui sort de ma bouche, et les avertir de ma part."

Matthieu 24 : 42 : " Veillez donc, puisque vous ne savez pas quel jour votre Seigneur viendra."

Matthieu 26 : 41 : " Veillez et priez, afin que vous ne tombiez pas dans la tentation."

Marc 13 : 33 : " Prenez garde, veillez et priez; car vous ne savez quand ce temps viendra."

Marc 13 : 34 : "Il en sera comme d'un homme qui, partant pour un voyage… ordonne au portier de veiller."

Marc 13 : 35 : "Veillez donc, car vous ne savez quand viendra le maître de la maison."

Marc 13 : 37 : "Ce que je vous dis, je le dis à tous : Veillez."

Luc 21 : 36 : "Veillez donc et priez en tout temps, afin que vous ayez la force d'échapper à toutes ces choses qui arriveront, et de paraître debout devant le Fils de l'homme."

1 Thes. 5 : 6 : "Ne dormons donc point comme les autres, mais veillons et soyons sobres."

Apoc. 3 : 3 : "Si tu ne veilles pas, je viendrai comme un voleur, et tu ne sauras pas à quelle heure je viendrai sur toi."

Matthieu 24 : 43 : "Sachez-le bien, si le maître de la maison savait à quelle veille de la nuit le voleur doit venir, il veillerait et ne laisserait pas percer sa maison."

Luc 12 : 37 : "Heureux ces serviteurs que le maître, à son arrivée, trouvera veillant !"

Luc 12 : 40 : "Vous aussi, tenez-vous prêts, car le Fils de l'homme viendra à l'heure où vous n'y penserez pas."

Hébreux 9 : 28 : "De même Christ, qui s'est offert une seule fois pour porter les péchés de plusieurs, apparaîtra sans péché une seconde fois à ceux qui l'attendent pour leur salut."

Concernant l'Enlèvement, il est écrit : "Consolez-vous donc les uns les autres par ces paroles" (1 Thes. 4 : 18).

Comment quelqu'un peut-il veiller, s'il ne sait pas lire, et si son pasteur ne lui parle pas de ces choses ? De nombreuses prophéties accomplies nous indiquent que la Tribulation est très proche. La Tribulation est précédée par l'Enlèvement.

La sentinelle.

"Fils de l'homme, parle aux enfants de ton peuple, et dis-leur : Lorsque je fais venir l'épée sur un pays, et que le peuple du pays prend dans son sein un homme et l'établit comme sentinelle, si cet homme voit venir l'épée sur le pays, sonne de la trompette, et avertit le peuple ; et si celui qui entend le son de la trompette ne se laisse pas avertir, et que l'épée vienne le surprendre, son sang sera sur sa tête. Il a entendu le son de la trompette, et il ne s'est pas laissé avertir, son sang sera sur lui ; s'il se laisse avertir, il sauvera son âme. Si la sentinelle voit venir l'épée, et ne sonne pas de la trompette ; si le peuple n'est pas averti, et que l'épée vienne enlever à quelqu'un la vie, celui-ci périra à cause de son iniquité, mais je redemanderai son sang à la sentinelle" (Ezéchiel 33 : 2-6).

Nous sommes parvenus à la génération des derniers jours, celle qui verra l'Enlèvement, la Tribulation, et le retour de Jésus sur la terre, avec puissance et une grande gloire.

L'épée s'abattra sur la terre pendant la Tribulation. Toutefois, le Seigneur a prévu pour Son peuple un moyen d'échapper à la Tribulation. Ce moyen s'appelle l'Enlèvement. Ceux que Dieu a appelés à être des sentinelles reçoivent eux-mêmes de Dieu l'avertissement qu'ils doivent avertir les autres de ce qui se prépare. Ils ont l'ordre de dire à tous de veiller et d'être prêts. Ils doivent donc expliquer pourquoi il faut veiller. Ils ont reçu l'exhortation de ne pas laisser percer leur maison. S'ils sont fidèles et s'ils obéissent à Dieu, ils seront purs du sang de tous ceux qu'ils ont avertis (Actes 20 : 26-27).

En revanche, quand viendront l'Enlèvement et la Tribulation, au retour de Jésus, si la sentinelle n'a pas averti le peuple, Dieu redemandera à la sentinelle le sang de ceux qu'elle aurait dû avertir et qui ont péri.

Malheur au ministère ou au saint que Dieu a appelé à être une sentinelle, et qui n'a pas averti le peuple !

Certains n'avertissent personne, parce qu'ils craignent ce que les autres vont dire d'eux. Ils craignent certaines personnes dans leur église, dans leur dénomination, ou ailleurs. Ils ne veulent pas être ridiculisés ou persécutés. Ils ne veulent pas perdre leur position. Malheur aux lâches et aux incrédules, ils périront, comme il est écrit : "Mais pour les lâches, les incrédules, les abominables, les meurtriers, les impudiques, les enchanteurs, les idolâtres, et tous les menteurs, leur part sera dans l'étang ardent de feu et de soufre, ce qui est la seconde mort" (Apoc. 21 : 8).

Peu nombreux sont ceux qui veillent dans cette dernière génération. Beaucoup de gens ne savent rien d'événements comme l'Enlèvement, la Tribulation, ou le retour de Jésus. Beaucoup d'autres refusent de croire à un Enlèvement. Beaucoup refusent de croire que Jésus-Christ reviendra physiquement sur cette terre. D'autres croient en ces événements, mais se trouvent des excuses, en disant : "Personne ne sait quand !" Ils se persuadent que ces événements sont très lointains. Seule une toute petite minorité croit que ces choses vont arriver très bientôt. Très peu de gens veillent et sont prêts.

Raisons bibliques de croire que l'Enlèvement se produira pendant, ou à la fin de la Tribulation.

Il n'y en a aucune !

Raisons bibliques de croire que l'Enlèvement se produira avant la Tribulation.

Elles sont nombreuses !

Les saints de Dieu ont reçu l'ordre de veiller. On ne leur a pas demandé de veiller pour attendre la venue de la Tribulation, mais pour la venue de l'Enlèvement, qui est leur espérance bénie. Nous vous avons déjà présenté les versets de l'Ecriture qui parlent de cela. Si les saints devaient traverser la Tribulation, cela contredirait et annulerait la Parole de Dieu.
La plupart des saints qui se convertiront pendant la Tribulation seront violemment persécutés et périront. Le petit nombre qui survivra entrera dans le Millénium pour repeupler la terre. Si l'Enlèvement devait survenir à la fin de la Tribulation, il ne resterait plus de saints pour entrer dans le Millénium (NDE : ni pour être enlevés !). Cela ne permettrait pas à la Parole de Dieu de s'accomplir.
Le jugement des nations mentionné dans Matthieu 25 se tiendra immédiatement après la Tribulation et la bataille d'Harmaguédon. Si l'Enlèvement venait de se produire, il n'y aurait plus aucune "brebis" à juger ! Mais il est écrit : "et il mettra les brebis à sa droite, et les boucs à sa gauche" (Matthieu 25 : 33). Les brebis sont ceux qui sont sauvés. Les boucs sont ceux qui ne sont pas sauvés. Là encore, la Parole de Dieu ne pourrait pas s'accomplir, si l'Enlèvement venait à la fin de la Tribulation.
Si l'Eglise devait traverser la Tribulation, cela contredirait de nombreux versets de la Bible. La plupart des Chrétiens seraient alors décapités. La Bible montre clairement que l'Antichrist prévaudra contre les saints. Tous ceux qui affirment que l'Eglise traversera la Tribulation ne semblent pas comprendre en quoi consistera réellement la Tribulation. Il y aura très peu de survivants à la fin de la Tribulation. Si Jésus ne revenait pas exactement au moment où Il doit revenir, aucune chair ne resterait vivante sur cette terre. Nous vous avons déjà montré les versets correspondants.
Il est écrit : "Consolez-vous donc les uns les autres par ces paroles" (1 Thes. 4 : 18). Si nous devions nous attendre à traverser cette horrible période, nous ne serions pas consolés ! Nous serions terrifiés ! L'Ecriture ne serait pas accomplie, si les saints actuels devaient traverser la Tribulation.
Il est écrit : "Quand ces choses commenceront à arriver, redressez-vous et levez vos têtes, parce que votre délivrance approche (l'Enlèvement)" (Luc 21 : 28). Le chapitre 21 décrit les événements de la Tribulation. Le verset 28 nous montre que quand ces choses commenceront à arriver, après la renaissance d'Israël, alors nous saurons que l'Enlèvement est proche. Notez que Jésus n'a pas dit : "Quand ces choses se termineront…" Elles commenceront à arriver comme les douleurs de l'enfantement surprennent la femme enceinte. Là encore, si l'Eglise devait traverser la Tribulation, la formulation de ce verset serait complètement inappropriée.
Il est écrit : "Heureux ce serviteur, que son maître, à son arrivée, trouvera faisant ainsi !" (Luc 12 : 43). Le verset précédent montre qu'il s'agit de travailler pour le Seigneur. Or l'Ecriture nous dit clairement que durant la Tribulation, le moment viendra où les saints ne pourront plus travailler. Car il est écrit : "Il faut que je fasse, tandis qu'il est jour, les œuvres de celui qui m'a envoyé ; la nuit vient, où personne ne peut travailler" (Jean 9 : 4). La "nuit" représente la Tribulation. Ce passage, qui nous parle du Seigneur arrivant au moment de l'Enlèvement, nous montre très clairement que cet Enlèvement doit se produire avant la Tribulation. Car, pendant la Tribulation, surtout dans sa seconde moitié, il sera impossible de travailler pour le Seigneur. Jusqu'à l'enlèvement, les saints pourront travailler. Le verset 45 de Luc confirme qu'il s'agit bien de la période qui précède l'Enlèvement : "Mon maître tarde à venir." Ce même passage est confirmé dans Matthieu 24 : 45-48).
Les sept Fêtes de l'Eternel, en Israël, nous confirment le calendrier de Dieu. Elles sont présentées dans Lévitique 23.
Dans la Bible, le chiffre sept indique la perfection, quelque chose de complet et d'achevé. Il semble évident que toutes les doctrines et prophéties bibliques importantes sont représentées dans ces fêtes. Elles révèlent les époques de la crucifixion de Jésus, de Son retour, et de Son royaume millénaire.

Le tableau suivant donne un bref exemple de ce que nous venons de dire. Tous ces événements se sont passés aux dates exactes que Dieu avait fixées 1.400 ans avant la naissance de Jésus. Souvenez-vous que, pour les Juifs, une journée commence au crépuscule. Voici les Fêtes de l'Eternel, dans l'ordre où Il les a données (Lévitique 23) :

La Fête de la Pâque : 14e jour du premier mois. Jour de la crucifixion de Jésus. Jésus est notre Pâque. Cette fête est déjà accomplie.
La Fête des Pains sans levain : 15e jour du premier mois. Jour de la mise au tombeau de Jésus. Le pain qui est placé au milieu des autres est caché (enterré). Cette fête est accomplie.
La Fête des Prémices : le premier jour de la semaine suivant la Fête des Pains sans levain. Jour de la résurrection de Jésus. Il est les "Prémices" de ceux qui sont morts. Cette fête est accomplie.
La Fête de Pentecôte, appelée aussi la Fête des Semaines : cinquante jours après la Fête des Prémices. Le Saint-Esprit est répandu dans Sa plénitude. Cette fête est accomplie.
La Fête des Trompettes : le premier jour du septième mois. C'est l'Enlèvement. Cette fête n'est pas encore accomplie.
La Fête des Expiations : le dixième jour du septième mois. Repentance d'Israël. Ils verront alors "Celui qu'ils ont percé" et Le reconnaîtront comme leur Messie. Cette fête n'est pas encore accomplie.
La Fête des Tabernacles : le quinzième jour du septième mois. C'est le grand repos de la terre. Jésus entre dans Son règne de mille ans. Cette fête n'est pas encore accomplie.
Il faut bien noter que ces sept fêtes devaient être observées à des jours précis. Quand Jésus est venu pour la première fois sur cette terre, Il a accompli les trois premières fêtes aux jours précis donnés par Dieu. La quatrième fête a aussi été accomplie dix jours après l'Ascension de Jésus, le jour de la Pentecôte. Les trois dernières fêtes doivent encore être accomplies, et sont associées aux événements qui accompagnent le retour de Jésus.

Notez que ce retour de Jésus doit s'accomplir en deux phases : Avant la Tribulation, le Seigneur vient à la rencontre de Son Eglise dans les airs, au moment de l'Enlèvement (1 Thes. 4 : 16-17). Ensuite, après la Tribulation, Jésus retourne physiquement sur la Terre, et tout œil le verra (Matthieu 24 : 29-30 ; Zacharie 12 : 10).

La prochaine fête qui doit s'accomplir est la Fête des Trompettes. Il s'agit de l'Enlèvement de l'Eglise. Dans le désert, la trompette sonnait deux fois. La première fois, c'était pour rassembler le peuple et l'appeler à se préparer, la seconde fois, c'était pour lui ordonner de partir.

"L'Eternel parla à Moïse, et dit : Fais-toi deux trompettes d'argent ; tu les feras d'argent battu. Elles te serviront pour la convocation de l'assemblée et pour le départ des camps" (Nombres 10 : 1-2).

Il se produira aussi deux événements distincts lors de l'Enlèvement. Il est écrit :

"Car le Seigneur lui-même, à un signal donné, à la voix d'un archange, et au son de la trompette de Dieu, descendra du ciel, et les morts en Christ ressusciteront premièrement (c'est le premier événement). Ensuite (deuxième événement), nous les vivants, qui serons restés, nous serons tous ensemble enlevés avec eux sur des nuées, à la rencontre du Seigneur dans les airs, et ainsi nous serons toujours avec le Seigneur" (1 Thes. 4 : 16-17).

Rappelons-nous aussi qu'un cri doit retentir juste avant la venue de l'Epoux. Ce cri doit avertir les vierges que l'Epoux arrive. Ensuite, elles entrent dans la salle des noces (elles sont enlevées) (Matthieu 25 : 6).

Est-ce que Dieu nous a révélé le jour de l'année où se produira l'Enlèvement ? Nous avait-Il révélé les jours où Jésus devait être crucifié, mis au tombeau et ressuscité ? Nous avait-Il révélé le jour précis où le Saint-Esprit devait être répandu ? Il est clair que la réponse est : "Oui !"

Tout cela nous montre que l'Enlèvement ne peut pas se produire après la Tribulation.

Le nom de chaque fête nous donne une indication de ce que son accomplissement signifierait.

La Fête de la Pâque s'est accomplie à la date exacte prévue par Dieu, lorsque Jésus est devenu notre Pâque. Comme il est écrit : " Voici l'Agneau de Dieu, qui ôte le péché du monde" (Jean 1 : 29).

La Fête des Pains sans levain s'est accomplie quand Jésus (représenté par le pain placé au milieu de la pile, et qui était caché) fut mis au tombeau, à cette date précise. Les pains sans levain représentent l'absence de péché. Jésus est appelé le "Pain de Vie," et Il était sans péché.

La Fête des Prémices s'est accomplie à la date exacte prévue par Dieu, quand Jésus est devenu les Prémices de ceux qui sont morts, en ressuscitant des morts.

La Fête de Pentecôte s'est accomplie à la date exacte prévue par Dieu, quand le Saint-Esprit a été répandu sur les disciples, dans Sa plénitude. Cela a marqué le début de la récolte de blé d'été. Les prémices de la seconde récolte étaient offertes lors de cette fête.

La Fête suivante est celle des Trompettes. Il s'agit du prochain événement majeur, celui de l'Enlèvement. Il est annoncé par des trompettes retentissantes.

Dieu a prévu des dates précises pour l'accomplissement de certains événements, afin de respecter Sa Parole.

(Note de Parole de Vie : L'auteur semble donc croire que l'Enlèvement se produira un jour de la Fête Juive des Trompettes, le premier jour du mois du Yom Kippour. Son explication à partir des Fêtes de l'Eternel est très intéressante. Mais, dans ce cas, comment concilier ce point de vue avec la remarque de Jésus : "Pour ce qui est du jour et de l'heure, personne ne le sait, ni les anges des cieux, ni le Fils, mais le Père seul" (Matthieu 24 : 36) ?

Nous avançons ici une explication possible. Il faut revenir au contexte de ce verset. Le Seigneur Jésus annonce toute une série d'événements, dont les premiers allaient commencer à Son époque (guerres et bruits de guerre, famines, tremblements de terre…), et les derniers précéder Son retour immédiat (le figuier qui repousse (Israël), accroissement de l'iniquité et de l'apostasie, refroidissement de l'amour du plus grand nombre). Si l'on étudie ces signes, à la lumière du Saint-Esprit, nous pouvons être convaincus que nous sommes bien parvenus à la fin des temps, et que le retour du Seigneur est proche. Mais, dès l'époque de Jésus, il était, et il nous est toujours, impossible de prévoir l'année exacte de ce retour. Certains auraient donc pu parler de la Fête des Trompettes de 1948 (année de la reconstitution de l'Etat d'Israël), ou de 1967 (année de la reprise de Jérusalem par les Juifs), ou encore de l'année de la signature de l'un des accords de paix avec les Palestiniens (Camp David, Oslo…) Tous se seraient manifestement trompés. Même à présent, il est impossible d'annoncer avec certitude que l'Enlèvement se produira lors de la Fête des Tabernacles d'une année précise. On ne peut donc pas non plus prévoir ni le jour ni l'heure de l'Enlèvement, étant donné que l'on ne connaît pas l'année précise.

Personnellement, pour des raisons que nous n'avons pas le temps de développer ici, nous pensons que les sept prochaines années (2006-2012) seront déterminantes. Les événements à venir prochainement devraient encore plus éclairer les Chrétiens indécis sur l'imminence de l'Enlèvement.

En conclusion, ce qui importe réellement, compte tenu de l'incertitude des dates, c'est de rester prêt en permanence !)

Dans le Livre de l'Apocalypse, l'Eglise est souvent mentionnée. Toutefois, après Apoc. 3 : 22, les mots "église," ou "églises," n'apparaissent plus, en relation avec une église présente sur la terre. Les sept églises des chapitres 2 et 3 représentent "le nombre complet." Les églises sont présentées comme des chandeliers. Il est écrit : "Les sept chandeliers sont les sept Eglises" (Apoc. 1 : 20). Un peu plus loin, à partir du chapitre 4, on voit les événements de la Tribulation commencer à se dérouler, ce qui dénote clairement que l'Eglise est partie.
Les sept églises (qui représentent toutes les églises de tous les âges) sont présentées dans les chapitres 2 et 3 de l'Apocalypse. Le verset 1 du chapitre 4 indique le moment de l'Enlèvement :
"Après cela, je regardai, et voici, une porte était ouverte dans le ciel. La première voix que j'avais entendue, comme le son d'une trompette, et qui me parlait, dit : Monte ici, et je te ferai voir ce qui doit arriver dans la suite" (Apoc. 4 : 1). "Dans la suite" de quoi ? On vient juste de parler des "sept églises". Après les messages du Seigneur aux sept églises, vient l'Enlèvement. A partir de ce moment, l'Eglise n'est plus mentionnée comme étant présente sur la terre pendant la Tribulation. La seule qui est présentée est la "grande prostituée," qui est en abomination devant Dieu, et qui sera détruite au cours de la Tribulation.

Pendant la Tribulation, l'évangélisation du monde sera clairement confiée aux 144.000 saints issus des douze tribus d'Israël. Ils se manifestent au cours de la première moitié de la Tribulation. Ils prêcheront l'Evangile éternel et l'Evangile du Royaume. Voir aussi ce que dit Jésus : "Cette bonne nouvelle du royaume sera prêchée dans le monde entier, pour servir de témoignage à toutes les nations. Alors viendra la fin" (Matthieu 24 : 14). Il n'est absolument pas mentionné que ce sera l'Eglise qui évangélisera la terre pendant la Tribulation. Si l'Eglise était présente, ce qui est écrit sur les 144.000 Juifs serait certainement incorrect.
Le mot "colère" est mentionné dix fois dans l'Apocalypse : Apoc. 6 : 16, 17 ; 11 : 18 ; 14 : 10, 19 ; 15 : 1, 7 ; 16 : 1, 19 ; 19 : 15.
A présent, nous pouvons lire ceci : " Jésus, qui nous délivre de la colère à venir" (1 Thes. 1 : 10). Quelle est cette "colère à venir" ? Nous venons de voir qu'il s'agit de la colère de Dieu déversée pendant la Tribulation. Il est aussi écrit : "Etant donc justifiés par la foi, nous avons la paix avec Dieu par notre Seigneur Jésus-Christ… A plus forte raison donc, maintenant que nous sommes justifiés par son sang, serons-nous sauvés par lui de la colère" (Romains 8 : 1, 9). Et aussi : " Celui qui croit au Fils a la vie éternelle; celui qui ne croit pas au Fils ne verra point la vie, mais la colère de Dieu demeure sur lui" (Jean 3 : 36).

La Bible enseigne très clairement que la Tribulation est l'époque de la colère de Dieu. Les saints seront délivrés de cette colère à venir. Même un petit enfant devrait pouvoir comprendre cela clairement !

Voici d'autres termes bibliques associés à la Tribulation ou à Harmaguédon : "Cruel, trouble, détresse, dévastation, désolation, ténèbres, nuées, épaisses ténèbres, sang, vengeance, destruction, feu, jalousie, terrible, grande détresse, les hommes rendant l'âme de crainte, les puissances des cieux seront ébranlées, guerres, grands tremblements de terre, famines, pestilences, et signes terribles." Ce n'est qu'une liste partielle !

Dans Luc 21 : 8-26, de nombreux versets traitent de la Tribulation. Puis Jésus donne un commandement : "Veillez donc et priez en tout temps, afin que vous ayez la force d'échapper à toutes ces choses qui arriveront, et de paraître debout devant le Fils de l'homme" (Luc 21 : 36). Nous pourrions nous demander : "Pour échapper à quelles choses ?" La réponse est claire : il s'agit de toutes les choses que le Seigneur a décrites, et qui incluent la Tribulation. En d'autres termes, les Chrétiens doivent prier qu'ils soient jugés dignes d'échapper à la Tribulation, en étant enlevés. Le verset 28 parle de l'Enlèvement.
Les habitants de la terre devront choisir entre adorer l'image de la Bête ou être mis à mort. Quelle terrible tentation ce sera pour eux ! Quelle terrible tentation, que d'avoir un bébé en train de mourir de faim dans vos bras, et de ne pouvoir rien acheter ni vendre sans avoir la marque de la Bête ! Une mère placée dans ces circonstances ne sera-t-elle pas tentée de prendre la marque, pour éviter à son bébé de mourir ? Et ceux qui devront assister à la mise à mort de leurs bien-aimés, ou qui devront choisir de mourir, plutôt que d'adorer l'image de la Bête ou de prendre sa marque ? La plupart des gens feraient n'importe quoi pour éviter de perdre la vie ! Quel temps terrible de tentation ! Le Seigneur appelle Lui-même le temps de la Tribulation : "l'heure de la tentation" (Apoc. 3 : 10).
Quand Noé fut mis à l'abri dans l'arche, le déluge vint. Dieu a attendu que Noé et sa famille puissent échapper au terrible jugement qui allait venir sur la terre. Il est écrit : "Lorsque la patience de Dieu se prolongeait, aux jours de Noé, pendant la construction de l'arche " (1 Pierre 3 : 20). "Car, si Dieu n'a pas épargné les anges qui ont péché, mais s'il les a précipités dans les abîmes de ténèbres et les réserve pour le jugement ; s'il n'a pas épargné l'ancien monde, mais s'il a sauvé Noé, lui huitième, ce prédicateur de la justice, lorsqu'il fit venir le déluge sur un monde d'impies" (2 Pierre 2 : 4-5). Et encore : "Le Seigneur sait délivrer de l'épreuve les hommes pieux, et réserver les injustes pour être punis au jour du jugement" (2 Pierre 2 : 9).

Nous pouvons dire que le Seigneur sait délivrer Ses saints de la Tribulation et de ses tentations.

La Tribulation sera un temps de grande tentation. Le Seigneur nous a appris à prier ainsi :
"Ne nous induis pas en tentation, mais délivre-nous du malin" (Matthieu 6 : 13).

Le Seigneur a ajouté :

"Veillez et priez, afin que vous ne tombiez pas dans la tentation" (Matthieu 26 : 41 ; Marc 14 : 38 ; Luc 22 : 40).

Il est écrit : "Parce que tu as gardé la parole de la persévérance en moi, je te garderai aussi à l'heure de la tentation qui va venir sur le monde entier, pour éprouver les habitants de la terre" (Apoc. 3 : 10). Le texte grec dit : "Je te garderai de l'heure de la tentation…" Ce texte est parfaitement clair ! Les saints qui gardent la Parole de Dieu n'entreront absolument pas dans la Tribulation ! Dieu donne là une promesse certaine à ceux qui garderont Sa Parole. "L'heure de la tentation" est la Tribulation. Là encore, un petit enfant pourrait comprendre cela.
Il est écrit : "Voici, je vais la jeter sur un lit, et envoyer une grande tribulation à ceux qui commettent adultère avec elle, à moins qu'ils ne se repentent de leurs œuvres" (Apoc 2 : 22). Encore un verset très clair. Si quelqu'un se repent, il n'entrera pas dans la Grande Tribulation. Mais s'il ne se repent pas, il connaîtra la Grande Tribulation !
Il est écrit : "Hâte-toi de t'y réfugier, car je ne puis rien faire jusqu'à ce que tu y sois arrivé." (Genèse 19 : 22). Le Seigneur déclare qu'Il ne pourra rien faire tant qu'il n'aura pas mis le juste à l'abri du jugement à venir. "Le soleil se levait sur la terre, lorsque Lot entra dans Tsoar. Alors l'Eternel fit pleuvoir du ciel sur Sodome et sur Gomorrhe du soufre et du feu, de par l'Eternel" (versets 23-24).
De la même manière, le Seigneur ne déversera Sa colère sur les habitants de la terre, pendant la Tribulation, que lorsque les justes auront été enlevés !

Il est écrit : "Pour ce qui concerne l'avènement de notre Seigneur Jésus-Christ et notre réunion avec lui, nous vous prions, frères, de ne pas vous laisser facilement ébranler dans votre bon sens, et de ne pas vous laisser troubler, soit par quelque inspiration, soit par quelque parole, ou par quelque lettre qu'on dirait venir de nous, comme si le jour du Seigneur était déjà là. Que personne ne vous séduise d'aucune manière ; car il faut que l'apostasie soit arrivée auparavant, et qu'on ait vu paraître l'homme du péché, le fils de la perdition… Et maintenant vous savez ce qui le retient, afin qu'il ne paraisse qu'en son temps (2 Thess. 2 : 1-3, 6).
Et maintenant, nous savons ! Paul disait aux Chrétiens qu'ils savent maintenant quelque chose. Il y avait quelque chose qui empêchait la pleine manifestation de l'Antichrist. Paul explique clairement de quoi il s'agit.

Paul assure les Chrétiens que l'Antichrist est encore retenu, et qu'il ne pourra pas se manifester pleinement tant que "quelque chose" ne se sera pas passé. Les versets 1 à 3 nous décrivent l'ordre des événements. Tout d'abord, il doit y avoir une apostasie et une grande séduction. En second lieu, les saints doivent être enlevés. En troisième lieu, l'Antichrist peut se manifester et paraître au grand jour.

Par ces paroles de Dieu, les Chrétiens peuvent savoir ce qui retient l'Antichrist et l'empêche de se manifester en tant que tel. D'abord l'apostasie, ensuite l'Enlèvement. Jusqu'à l'Enlèvement, l'Antichrist se sera pas révélé. Puis viendra la signature de l'alliance avec Israël (Daniel 9 : 27). Alors commencera la Tribulation.

L'Antichrist doit "paraîtr
_________________
Pharos : un phare qui éclaire dans le noir et qui guide à bont port. Gloire au seigneur Jésus notre lumière.
Back to top
16/12/2005 07:14:58
Auteur Message
Publicité

Sujet du message: Publicité
PublicitéSupprimer les publicités ?
Back to top
Page 1 sur 1
Sauter vers:  
Montrer les messages depuis:
Back to top
Poster un nouveau sujet     Répondre au sujet
Toutes les heures sont au format GMT - 5 Heures