PARLE-MOI DE JÉSUS Index du Forum
PARLE-MOI DE JÉSUS
Connaître Jésus et se faire connaître en Jésus. Une simple communion fraternelle inspirée de l'Esprit.
FAQ Rechercher Membres Groupes S’enregistrer Connexion
PARLE-MOI DE JÉSUS Index du Forum
PARLE-MOI DE JÉSUS Index du Forum LA BIBLIOTHÈQUE
PARLE-MOI DE JÉSUS Index du Forum LA BIBLIOTHÈQUE DU FORUM (prophétie, article et nouvelle) ARTICLE: L'ÉGLISE SANS VISAGE
Sujet précédent :: Sujet suivant
Poster un nouveau sujet     Répondre au sujet
29/11/2005 05:56:40
Auteur Message
Pierre Sabourin
Votre hôte

Inscrit le: 26 Oct 2005
Messages: 253
Localisation: Stoneham, Québec, Canada
Répondre en citant
Sujet du message: ARTICLE: L'ÉGLISE SANS VISAGE
L'Eglise sans visage
par John Paul Jackson

Il y a des années, le Seigneur m'a donné ainsi qu'à d'autres, des rêves et des visions sur le genre de personnes qui deviendraient des responsables quand Dieu répandrait la "Passion de la Pentecôte" sur l'Église.
Il s'agissait d'un peuple sans visage, au travers duquel la gloire de Dieu se révélerait bien plus que dans n'importe quel ministère.

Aujourd'hui, le renouveau de l'Esprit pourrait bien être le commencement de ce qui sera un jour un réseau divin aux proportions gigantesques. Ceci pourrait être le signe avant-coureur d'un temps de bénédiction, quand la faveur de Dieu, coulant librement au travers d'hommes sans visage, transcendera les structures humaines.
"Sans visage", ne veut cependant pas dire "anonyme" !
Quand Dieu fait intensément souffler Son Esprit sur son peuple, celui-ci est reconnu. "Sans visage" ne veut pas dire "persona-non-grata".

Sept caractéristiques de l'Église "sans visage"

1- L'autorité par la faveur de Dieu

Il serait intéressant de voir combien de responsables n'auraient aucun disciple si ce n'était grâce à la hiérarchie structurelle en place.
Quelqu'un a dit : " Un homme qui se dit responsable, mais que personne ne suit, est un simple flâneur. "
De nombreux responsables aujourd'hui font une longue balade tranquille.
La véritable autorité ne se confère pas par un titre ; elle vient par la faveur de Dieu.
Cette faveur revêt deux formes : la faveur de Dieu et la faveur des hommes (Luc 2/52).
La faveur de Dieu se révèle par un don, par l'onction.
La faveur des hommes se voit dans la façon dont ce don est libéré et accueilli par les autres. Tandis que la faveur de Dieu vient directement de son trône, la faveur envers l'homme vient de Dieu au travers des autres.
Le peuple sans visage attendra que Dieu lui donne la faveur dans le coeur des autres, avant de s'exclamer " Suivez-moi ! ". Ce peuple ne demandera pas à être suivi par les autres, mais bien vite ceux-ci lui demanderont de les diriger.

2- Plus d'amour pour Jésus que pour les dogmes théologiques

Au travers des siècles, des divisions se sont créées dans les églises à cause de divergences théologiques.
Au fil du temps, les théologies se modifient souvent, mais les relations et les églises, déchirées par cette folie de propre-justice, ne se réconcilient que rarement.
Entretemps, des sanglots venant du Ciel se font entendre.
Le peuple sans visage cherchera le conseil de ceux au travers desquels l'Esprit de Dieu se manifeste, sans tenir compte des différences théologiques. Ils feront passer l'amour que chacun porte à Jésus au-dessus de la théologie.
Les uns et les autres chercheront ensemble à connaître la pensée de Dieu car à la lumière de sa gloire notre théologie fait, de toute façon, bien piètre figure.

3- Plus d'importance donnée aux relations humaines qu'à la hiérarchie

Les plus grands changements au sein de l'Eglise passent par les relations humaines. Le peuple sans visage ne peut pas rester dans le "cocon" structurel d'une dénomination. Ces hommes et ces femmes seront des sources de vie pour les autres sans se soucier de leur étiquette ou de leur affiliation.
Ils reconnaîtront que le Saint-Esprit les veut interdépendants. Ils saisiront la puissance spirituelle qui se dégage quand deux ou plus s'accordent sans tenir compte de leurs divergences.
Quand deux peuvent en faire fuir 10.000, pourquoi se contenteraient-ils de lutter seuls contre 1.000 ?

4- La personnalité plus importante que les dons

Il est normal de vouloir davantage de la puissance de Dieu — surtout quand nous la voyons agir au travers des autres. Cependant, nous ne sommes pas toujours conscients de la façon dont Dieu construit notre personnalité au travers des épreuves qu'il permet afin de nous préparer à cette expérience.
Aujourd'hui la définition de la personnalité, du caractère est ce que la Bible appelle "justice". Elle implique intégrité et maturité.
Bien que nous expérimentions de temps à autre la puissance de Dieu en nous, elle ne coule jamais de façon régulière et pour longtemps sans que nos "outres" (personnalité) ne soient changées.
" Un héritage promptement acquis dès l'origine, ne sera pas béni quand viendra la fin. " (Prov. 20/21) Le vin du Ciel nous fera craquer dans nos moments les plus faibles, si nous ne permettons pas au "tannage" de Dieu de nous assouplir.
Le caractère ne s'affirme ni rapidement ni facilement, mais il faut du temps, beaucoup de temps. Le processus de transformation de la personnalité, c'est le remède de Dieu contre l'orgueil qui s'immiscie, quand de simples êtres humains sont touchés par sa puissance.

5- Le renoncement à posséder

Ce peuple sans visage aura déjà sacrifié son "Isaac" au Seigneur. Il comprend que le ministère qu'il a mis tant d'années à construire ne lui appartient plus. Il appartient à Dieu.
Cette vérité n'émerge que quand les responsables ont regardé en face la mort de leur ministère et réalisé qu'ils ont échoué — Dieu est le seul qui puisse le garder en vie.
C'est chose facile que de donner notre ministère, notre église et même notre onction à un autre quand ils ne nous appartiennent plus.
Quand nous avons conquis notre désir de "posséder", nous expérimentons une incroyable liberté de bâtir pour Dieu. Nous n'avons rien à protéger ni aucune réputation à défendre. Désormais, il appartient à Dieu de garder les choses en vie ou de les faire mourir.

6- Une plus grande onction avec moins de privilèges

Le peuple sans visage sait qu'il ne mérite ni ses dons, ni son onction, et en conséquence, il se contente de ne pas être reconnu publiquement.
Quand des hommes ont travaillé dur pour obtenir ce qu'ils ont, ils aspirent à une plus grande reconnaissance. Dès lors, exiger des honneurs et des privilèges est l'un des moyens les plus communs pour l'obtenir.
Le monde manque cruellement de gens qui se contenteront de moins de privilèges et de plus d'onction. Des gens qui ressusciteront des morts sans demander "d'augmentation".

7- Des rois sans royaume

J'ai la conviction que la capacité à exercer un ministère sans en mesurer le succès par sa taille et son impact numérique sera la marque du peuple sans visage car cela incarne toutes les autres vertus.
On a souvent pensé qu'un royaume détermine des paramètres, des frontières, des règlements, une autorité, un impact ou une onction.
Cependant, si c'était vrai, la taille de notre royaume serait définie par l'importance de l'onction de notre ministère — plus le royaume serait grand, plus nous aurions d'onction et de succès.
Par contre, si notre royaume se réduisait, cela prouverait que nous avons perdu l'onction.
Si nous pensons de cette façon, nous nous efforcerons d'avoir des églises de plus en plus grandes, cherchant à attirer ceux qui adhéreront à notre nom — c'est ainsi que naissent les dénominations.
Bien que cette façon de penser ne soit pas mauvaise en soi, le peuple sans visage ne se souciera pas de la taille de son royaume. Son ministère pourra prendre de l'extension ou diminuer, s'exercer dans l'ombre ou devant les nations. Ceci lui importera peu, car il sera reconnaissant et comprendra que c'est la volonté de Dieu. (1 Thess. 5/18)

Comment Dieu apprécie-t-il nos efforts ?

" Toutes les voies d'un homme sont pures à ses yeux ; mais celui qui pèsent les esprits, c'est l'Éternel. " (Prov. 16/2)

Le peuple sans visage n'est pas parfait, mais son coeur est brisé et son esprit est contrit. Sur les épaules de ce peuple, Dieu fera reposer son royaume.


John Paul Jackson
Url de ce document: http://www.bethel-fr.com/afficher_texte.php?id=966.27
_________________
Pharos : un phare qui éclaire dans le noir et qui guide à bont port. Gloire au seigneur Jésus notre lumière.
Back to top
29/11/2005 05:56:40
Auteur Message
Publicité

Sujet du message: Publicité
PublicitéSupprimer les publicités ?
Back to top
Page 1 sur 1
Sauter vers:  
Montrer les messages depuis:
Back to top
Poster un nouveau sujet     Répondre au sujet
Toutes les heures sont au format GMT - 5 Heures