PARLE-MOI DE JÉSUS Index du Forum
PARLE-MOI DE JÉSUS
Connaître Jésus et se faire connaître en Jésus. Une simple communion fraternelle inspirée de l'Esprit.
FAQ Rechercher Membres Groupes S’enregistrer Connexion
PARLE-MOI DE JÉSUS Index du Forum
PARLE-MOI DE JÉSUS Index du Forum POUR TOUS ( SANS INSCRIPTION )
PARLE-MOI DE JÉSUS Index du Forum ÊTES-VOUS PRÊT POUR LE RÉVEIL? PAR AMOUR POUR JÉSUS
Sujet précédent :: Sujet suivant
Poster un nouveau sujet     Répondre au sujet
16/09/2006 08:32:57
Auteur Message
Pierre Sabourin
Votre hôte

Inscrit le: 26 Oct 2005
Messages: 253
Localisation: Stoneham, Québec, Canada
Répondre en citant
Sujet du message: PAR AMOUR POUR JÉSUS
Par Amour Pour Jésus
Un Appel à la Sainte Passion
Par David Smithers
Source : http://sentinellenehemie.free.fr/smithersdavid11.html


Matthieu 21 décrit peut-être une des réunions de louange les plus impressionnantes jamais vues. Lorsque Jésus fit Son entrée triomphale à Jérusalem, Il fut salué par une multitude d’adorateurs joyeux. Avec grand enthousiasme, ils agitèrent des branches de palmier et crièrent: "Hosanna dans les lieux très hauts! Béni soit Celui qui vient au nom du Seigneur!" Pourtant, où étaient ces gens qui louaient avec enthousiasme à peine une semaine après lorsque Jésus agonisait dans le jardin ou lorsqu’Il pendait à la croix ? Pratiquement sans exceptions, ils empruntèrent tous la voie de leurs pères décrite en Esaïe 29:13: "Ainsi parle le Seigneur : 'voici, ce peuple M’honore de leur bouche et M'honore de leurs lèvres, mais leurs cœurs sont éloignés de Moi'". A l’heure la plus sombre de Christ, Il ne fut pas tout à fait si attirant aux yeux de ceux qui avaient été auparavant des adorateurs pleins d’ardeur. Il y a beaucoup de gens qui louent, mais peu d'adorateurs qui aiment. Il semble que, sous de nombreux aspects, les disciples de Jésus n’aient pas beaucoup changé depuis ce jour où Il entra à Jérusalem monté sur un humble petit âne. Quel que soit le dimanche donné, vous pouvez trouver une multitude de gens qui désirent se réjouir au nom de Christ, et non sans raison. Néanmoins, où sont ceux qui vivent pour adorer Jésus, pour Lui SEUL! Non pas parce qu'Il est un moyen d'obtenir ce que nous voulons et ce que nous désirons, mais parce que " toute sa personne est pleine de charme ". (Cantique des cantiques 5:16). Jésus n'est pas le moyen de parvenir à une fin, Il est le commencement et la FIN (Colossiens 1:15-18, Apocalypse 21:6).
Beaucoup de ceux qui avaient été, quelque temps plus tôt, des fervents disciples voyaient Christ comme un moyen d’obtenir un avantage politique et le pouvoir. J'ai peur que beaucoup de disciples de Jésus, à notre propre époque de péché et d'incertitude, Le poursuivent pour les mêmes raisons. Certaines églises sont même encouragées à chercher le réveil dans l’unique but d'établir la sécurité et la prospérité nationales. Imaginez-vous cela: chercher le réveil plus pour "la VIEILLE GLOIRE" que pour SA GLOIRE! Ces dernières années, nous avons aussi vu que l’on apprenait aux croyants à élever des louanges à Christ comme un moyen de provoquer des manifestations de guérison et des dons spirituels. Quel père ne serait pas peiné que ses enfants utilisent des mots flatteurs uniquement dans le but de gagner quelque doux avantage? Je suis sûr que beaucoup parmi ceux qui adhèrent à de tels enseignements sont tout à fait sincères. Cependant, nous devons être armés de discernement et ne pas nous détourner des avertissements de l'apôtre à propos de la recherche de gain égoïste. En tant que jeune mariée de Christ, nous devons être prudents à l’égard de tout ce qui a des relents de manipulation et d'usure dans notre relation avec Lui. Ne vous méprenez pas à mon sujet s'il vous plaît. Je suis tout à fait conscient que le Père désire nous bénir et qu’Il y aspire. Il se réjouit de satisfaire à chacun de nos besoins, mais ceux-ci sont le sous-produit et non le produit principal de notre dévotion pour Jésus Christ. Jésus doit être l'objet le plus élevé de tous nos désirs et de toutes nos affections. Maintenant considérons quelques exemples dans l'Ecriture de personnes qui ont aimé Jésus pour Lui-même.

La Boîte d’Albâtre

Nous trouvons notre premier exemple dans Luc 7:36-38 : "Et voici, une femme pécheresse qui se trouvait dans la ville, ayant su qu'il était à table dans la maison du pharisien, apporta un vase d'albâtre plein de parfum, et se tint derrière, aux pieds de Jésus. Elle pleurait; et bientôt elle lui mouilla les pieds de ses larmes, puis les essuya avec ses cheveux, les baisa, et les oignit de parfum. ". Cette femme n’était pas venue pour recevoir une bénédiction, elle était venue pour être une bénédiction. Il n’y a pas de manipulation ici. Ceci est la vraie dévotion et la vraie passion pour Jésus. Elle vint en courant le risque du ridicule et de subir un reproche, et ceci juste pour pouvoir répandre son cœur brûlant d’amour pour Jésus. Les flammes de son amour consumèrent et détruisirent la crainte de l’homme. Elle ne pouvait voir que les pieds de son Sauveur. Elle n’avait d’yeux que pour LUI. Bien qu’elle fût venue uniquement pour donner, elle partit avec sur elle le doux parfum de son propre sacrifice. Dans Luc 7:44-46, nous voyons la différence entre la simple admiration qu’avaient les Pharisiens et le véritable amour extravagant. "Puis, se tournant vers la femme, il dit à Simon: Vois-tu cette femme? Je suis entré dans ta maison, et tu ne m'as point donné d'eau pour laver mes pieds; mais elle, elle les a mouillés de ses larmes, et les a essuyés avec ses cheveux. Tu ne m'as point donné de baiser; mais elle, depuis que je suis entré, elle n'a point cessé de me baiser les pieds. Tu n'as point versé d'huile sur ma tête; mais elle, elle a versé du parfum sur mes pieds." Nombreux sont ceux qui inviteraient Christ à entrer dans la maison de leur cœur et cependant Le priveraient des gestes courants de courtoisie consistant en un peu d’huile, d’eau et d’un baiser pour L’accueillir. Les véritables amants de Jésus ne se contentent pas simplement de salutations et de conversation désinvoltes. Ils aspirent à vivre avec Jésus dans une sphère d’amour continuel et de sainte passion.

Pourvoir aux Besoins de l’Agneau

Nous lisons dans Luc 8:2 et 3 : "Marie, dite de Magdala, de laquelle étaient sortis sept démons, Jeanne, femme de Chuza, intendant d'Hérode, Susanne, et plusieurs autres, qui l'assistaient de leurs biens." Quelle perles rares ces précieuses femmes furent dans la vie de Christ! Tandis que beaucoup vinrent uniquement pour prendre et recevoir, très peu revinrent pour bénir et pourvoir aux besoins de Jésus avec leur propre subsistance. De tels amants sont encore bien trop rares dans l’Eglise.

Ils Lui Firent un Souper

Jean 12:1-3 nous rappelle que le cœur de Jésus languit de recevoir notre amour et notre affection. " Six jours avant la Pâque, Jésus arriva à Béthanie, où était Lazare, qu'il avait ressuscité des morts. Là, on lui fit un souper; Marthe servait, et Lazare était un de ceux qui se trouvaient à table avec lui. Marie, ayant pris une livre d'un parfum de nard pur de grand prix, oignit les pieds de Jésus, et elle lui essuya les pieds avec ses cheveux; et la maison fut remplie de l'odeur du parfum." Ici nous trouvons un autre groupe de véritables amants de Jésus. Ils ne se cramponnent pas à Lui à cause de ce qu’ils peuvent en recevoir. Ils prennent plaisir uniquement à être avec Lui, à Le contempler et à s’asseoir avec Lui. Des multitudes viennent manger " le pain de vie " mais très peu reviennent pour préparer le repas pour Jésus. Beaucoup affirment avoir une véritable relation avec Jésus, mais une vraie relation consiste à la fois à recevoir et à donner. C’est recevoir Son amour et Sa miséricorde et ensuite en retour déverser notre amour sur Lui pour Son plaisir. C’est là la véritable Eglise, où chaque membre sert avec ses propres dons distincts et individuels, entièrement pour le plaisir et au bénéfice de Jésus !

S’approcher du Cœur de Jésus

Jean 13:21-26 illustre pour nous la façon dont le ministère de prophète devait fonctionner d’après les intentions originelles de Dieu. Nous lisons dans les Saintes Ecritures : " Ayant ainsi parlé, Jésus fut troublé en son esprit, et Il dit expressément: En vérité, en vérité, Je vous le dis, l'un de vous Me livrera. Les disciples se regardaient les uns les autres, ne sachant de qui Il parlait. Un des disciples, celui que Jésus aimait, était couché sur le sein de Jésus. Simon Pierre lui fit signe de demander qui était celui dont parlait Jésus. Et ce disciple, s'étant penché sur la poitrine de Jésus, Lui dit: Seigneur, qui est-ce? Jésus répondit: C'est celui à qui Je donnerai le morceau trempé. Et, ayant trempé le morceau, Il le donna à Judas, fils de Simon, l'Iscariot.". Ici nous voyons Jean agir comme un vrai prophète en révélant les secrets du cœurs de Jésus. Non pas parce qu’il cherchait une position ou un ministère, mais simplement parce qu’il se délectait d’être près du cœur de Jésus. Jean, " le disciple que Jésus aimait ", désirait uniquement poser sa tête sur la poitrine de Jésus et par conséquent il entendait le battement secret du cœur de Dieu. Pierre reconnut que Jean était bien plus proche du cœur de Jésus qu’il ne l’était. Ainsi, il alla trouver Jean pour lui demander conseil et être éclairé au sujet de la volonté de Dieu. Ceci n’est-il pas l’image de la forme la plus pure du ministère prophétique? Le SECRET du Seigneur est pour ceux qui L’aiment et Le craignent.

Ils Suivirent l’Homme, Pas les Miracles !

Jean 19:25-26 révèle le net contraste entre l’amour conditionnel pour Christ et une simple religion utilitariste. "Près de la croix de Jésus se tenaient sa mère et la sœur de sa mère, Marie, femme de Clopas, et Marie de Magdala. Jésus, voyant sa mère, et auprès d'elle le disciple qu'il aimait, dit à sa mère: Femme, voilà ton fils." Regardez Jésus maintenant, Il agonise sur la croix. Il paraît n’avoir plus rien d’autre à offrir à personne. Il ne guérit pas les malades par l’attouchement de Ses mains, qui sont en ce moment percées et liées par des clous. Il n’est pas en train d’enseigner les vérités profondes et éternelles du Royaume. Sa gorge est sèche et Il peut à peine parler même. Les pieds qui autrefois marchèrent miraculeusement sur l’eau sont maintenant fermement cloués sur la croix. La multitude d’admirateurs et de gens qui Le louaient L’ont tous abandonné. Pourtant quelques uns des véritables amants de Jésus peuvent encore être trouvés. Ils ne comprenaient pas véritablement qu’Il ressusciterait, néanmoins ils sont encore là. Ils étaient là, non pas pour ce qu’ils pouvaient gagner, mais à cause de ce qu’ils pouvaient donner. Ils étaient là par amour pour Jésus. Nous parlons beaucoup de L’AMOUR inconditionnel de Dieu pour nous, mais quel genre d’amour devrions-nous avoir pour Christ ? Ne sommes-nous pas appelés à être l’Epouse de Jésus, à nous attacher à Lui seul, en abandonnant tout autre être aimé, dans les bons jours comme dans les mauvais, dans la maladie comme dans la santé ! Où sont ceux qui aiment Jésus d’un AMOUR inconditionnel ?

La Récompense d’une Sainte Passion

Quelle est la récompense d’une telle passion pour Jésus résistant à la mort ? La réponse se trouve dans Jean 20:11-23. C’est de voir l’objet de tous nos désirs – de voir Jésus. Les amants de Jésus furent les premiers à Le voir dans la puissance de la résurrection. Jésus se révèle à de telles personnes d’une façon très spéciale. La génération qui se dépouille de toute motivation impure et qui aime Jésus pour Lui-même, pénétrera dans une puissante visitation venant du ciel ! De telles personnes verront le Jésus ressuscité et glorieux !

Je veux vous stimuler MAINTENANT à vous examiner vous-mêmes avec le secours du Saint-Esprit. Êtes-vous un véritable amant de Jésus ou seulement l’un de Ses admirateurs? Un moyen sûr de découvrir où nous en sommes spirituellement, c’est de regarder à notre vie de prière. Est-ce que nos prières tournent régulièrement autour de RIEN d’autre que nous-mêmes et nos besoins ? Il est certain que la prière comprend des requêtes concernant nos besoins personnels, toutefois la véritable prière est tellement plus que cela. La véritable prière est un moment intime d’adoration de Jésus. C’est être totalement préoccupé du Sauveur et fasciné par Lui. La véritable prière consiste à la fois à nous décharger de tous nos soucis sur Dieu, et ensuite à attendre de recevoir Ses préoccupations, Ses fardeaux et Son cœur brisé. La véritable prière a en elle quelque chose qui s’élance pour toucher Jésus, pour être seulement avec Lui. La vraie prière réjouit le cœur de Jésus.

S’il est une chose qui sape la force et la beauté de l’Eglise aujourd’hui, c’est notre manque d’amour. Beaucoup, beaucoup sont devenus froids et ont abandonné leur passion pour Christ. L’Eglise, dans une grande mesure, a oublié et abandonné le cœur de Jésus. Nous avons péché en ce que nous avons négligé le fait que Jésus a souffert la blessure et la douleur à cause de notre manque d’égard pour Ses sentiments et Ses désirs. Jésus-Christ est véritablement Saint et le Roi des rois exalté, toutefois Il aspire toujours à être aimé de Son épouse, non seulement pour ce qu’Il peut donner, mais pour Lui-même SEUL !

Humilions-nous dans la repentance afin que nous puissions trouver grâce et répondre au cri du cœur de l’Epoux. "Le figuier embaume ses fruits, et les vignes en fleur exhalent leur parfum. Lève-toi, mon amie, ma belle, et viens! Ma colombe, qui te tiens dans les fentes du rocher, qui te caches dans les parois escarpées, fais-moi voir ta figure, fais-moi entendre ta voix; Car ta voix est douce, et ta figure est agréable." (Cantique des cantiques 2:13-14).
_________________
Pharos : un phare qui éclaire dans le noir et qui guide à bont port. Gloire au seigneur Jésus notre lumière.
Back to top
16/09/2006 08:32:57
Auteur Message
Publicité

Sujet du message: Publicité
PublicitéSupprimer les publicités ?
Back to top
Page 1 sur 1
Sauter vers:  
Montrer les messages depuis:
Back to top
Poster un nouveau sujet     Répondre au sujet
Toutes les heures sont au format GMT - 5 Heures