PARLE-MOI DE JÉSUS Index du Forum
PARLE-MOI DE JÉSUS
Connaître Jésus et se faire connaître en Jésus. Une simple communion fraternelle inspirée de l'Esprit.
FAQ Rechercher Membres Groupes S’enregistrer Connexion
PARLE-MOI DE JÉSUS Index du Forum
PARLE-MOI DE JÉSUS Index du Forum POUR VOIR LA GLOIRE DE DIEU
PARLE-MOI DE JÉSUS Index du Forum TRANSFORMÉ DE GLOIRE EN GLOIRE FONDEMENT DE LA RÉFORME STRUCTURELLE
Sujet précédent :: Sujet suivant
Poster un nouveau sujet     Répondre au sujet
01/09/2006 19:22:22
Auteur Message
Pierre Sabourin
Votre hôte

Inscrit le: 26 Oct 2005
Messages: 253
Localisation: Stoneham, Québec, Canada
Répondre en citant
Sujet du message: FONDEMENT DE LA RÉFORME STRUCTURELLE
MISSION ET SOUMISSION

Par Pierre Sabourin

INTRODUCTION

Étant dans une société, qui se targue de défendre les droits et libertés, la notion de soumission en général peut nous sembler dépassée. La vie de couple est probablement le contexte où cette notion suscite le plus de controverse. En général, c’est réfuté catégoriquement. Même dans les milieux où ce principe est reconnu, si vous en faites allusion comme une directive divine, cela rend inconfortable. Insistez un peu, et il y a une polémique, encore plus, et cela se transforme en querelle et en division. Dans bien des cas, on l’accepte par dépit, sans vraiment la comprendre; ce qui se traduit souvent par une pratique aliénante de la soumission. Dans notre société démocratique, on essaie d’équilibrer les choses, on permet d’être dominé ici, mais l’on domine là. Malgré tout, quoi que l’on en pense ou que l’on fasse, ce principe est incontournable dans le plan de Dieu. Le rejet de cette directive viendrait altérer le message de l’Évangile.

Citation:
Soumettez-vous les uns aux autres à cause du respect que vous avez pour le Christ. (Éphésiens 5:21BFC)

Obéissez à vos dirigeants et soyez-leur soumis. En effet, ils veillent constamment sur vous, puisqu'ils devront rendre compte à Dieu. Faites en sorte qu'ils puissent accomplir leur tâche avec joie, et non en se plaignant, ce qui ne vous serait d'aucun profit. (Hébreux 13:17 BFC)

Soumettez-vous les uns aux autres à cause du respect que vous avez pour le Christ. Femmes, soyez soumises à vos maris, comme vous l'êtes au Seigneur. Car le mari est le chef de sa femme, comme le Christ est le chef de l'Église. Le Christ est en effet le Sauveur de l'Église qui est son corps. Les femmes doivent donc se soumettre en tout à leurs maris, tout comme l'Église se soumet au Christ. (Éphésiens 5:21-24 BFC)

De même, jeunes gens, soyez soumis à ceux qui sont plus âgés que vous. Et vous tous, revêtez-vous d'humilité dans vos rapports les uns avec les autres, car l'Écriture déclare: "Dieu s'oppose aux orgueilleux, mais il traite les humbles avec bonté." (1 Pierre 5:5 BFC)


La parole nous dit que :
Citation:
"Nous tous, le visage découvert, nous reflétons la gloire du Seigneur; ainsi, nous sommes transformés pour être semblables au Seigneur et nous passons d'une gloire à une gloire plus grande encore. Voilà en effet ce que réalise le Seigneur, qui est l'Esprit." (2 Corinthiens 3:18 BFC)
Ainsi, faisons en sorte que la notion de la soumission ne soit pas une pierre d’achoppement, mais une occasion d’aller plus loin, vers une autre glorieuse révélation du plan merveilleux de Dieu pour notre vie. De toute façon qui peut se vanter d’avoir saisi toute la profondeur de cette vérité et d’être arrivé à mettre parfaitement en pratique la soumission.

Considérons maintenant un autre aspect du message dans l’évangile. Il est écrit que :
Citation:
"Le Christ nous a libérés pour que nous soyons vraiment libres. Tenez bon, donc, ne vous laissez pas de nouveau réduire en esclavage." ,(Galates 5:1 BFC)
et que :
Citation:
"Vous avez été rachetés à un grand prix ; ne devenez pas esclaves des hommes". (1Corinthiens 7:23 LSG)
Le but de l’évangile est de nous délivrer et non de nous asservir. N’oublions pas que Dieu est amour et que tout ce qu’il nous demande a pour objectif notre bien. Ainsi le caractère aliénant que l’on retrouve trop souvent dans nos rapports de soumission est incompatible et incohérent avec l’évangile. Alors comment concilier la soumission avec la liberté sans que le caractère aliénant soit présent? Pour y arriver il faut revenir aux fondements. Pour que la soumission ait un sens il faut mettre en lumière la mission qui est sous entendue, ainsi que la façon de l’accomplir. Une fois fait, chacun pourra accomplir avec plus de justesse sa part de mission.

LA MISSION

Dans la bible, on nous exhorte, à nous mettre d’accord, à obéir, à s’unir, à se supporter, à pratiquer l’hospitalité, à accueillir, à prendre soin, à se soumettre, à se reproduire, à être marier à un(e) seul(e) conjoint(e), à être des modèles, à imiter, à s’aimer, etc. Tout dépend si nous sommes un enfant, une femme, un homme, une personne âgé, une personne pauvre, une personne riche, un employeur, un employer, un esclave, un propriétaire, un apôtre, un enseignant, un diacre, un ancien, un représentant de la loi, etc. L’état social et la situation détermine le caractère de ces exhortations. Ces dernières ont toutes été faites dans le but de préserver les liens relationnels dans sa structure et dans sa nature. Elle souligne le fait que la grande mission qui englobe notre existence est d’ordre relationnel. Chacun de nous à la naissance, entre en relation avec le monde que Dieu a créé. Cela est possible parce que nous sommes des êtres capables de connaître (cognitif) et habilités à communiquer.

Pour encadrer et alimenter cette démarche relationnelle nous avons été érigé comme un immense réseau de communication. L’arbre généalogique, qui représente l’organigramme de ce réseau, l’illustre très bien. Par ce réseau nous avons reçu un héritage de connaissances et d’expériences qui a formé notre civilisation.

Le meilleur exemple pour nous croyants, ce sont les Israélites. Par leur tradition orale et écrite, et tout ce qui constitue leur culture, ils ont enrichi un héritage qu’il se sont légués de génération en génération. La bible et l’œuvre de Jésus font partie de cet héritage. Sans le réseau relationnel cela n’aurait pas été possible.

Si nous sommes habilités et organisés pour connaître et faire connaître, on peut facilement en conclure que celui qui est à l’origine de ce système souhaite nous connaître et se faire connaître. Dieu qui nous a créé, a confirmé ce dessein dans toutes ses interventions subséquentes. Les faits rapportés par la bible témoigne de cela. Ainsi l’objet de notre existence consiste à connaître et à faire connaître Dieu.

Citation:
"Et pourtant, ce que l'on peut connaître de Dieu est clair pour tous: Dieu lui-même le leur a montré clairement. En effet, depuis que Dieu a créé le monde, ses qualités invisibles, c'est-à-dire sa puissance éternelle et sa nature divine, se voient fort bien quand on considère ses œuvres. Les humains sont donc inexcusables. Ils connaissent Dieu, mais ils ne l'honorent pas et ne le remercient pas comme il convient de le faire à son égard. Au contraire, leurs pensées sont devenues stupides et leur esprit insensé a été plongé dans l'obscurité." (Romains 1:18-21 BFC)

"que le Dieu de notre Seigneur Jésus-Christ, le Père de gloire, vous donne un esprit de sagesse et de révélation, dans sa connaissance, et qu'il illumine les yeux de votre cœur, pour que vous sachiez quelle est l'espérance qui s'attache à son appel, quelle est la richesse de la gloire de son héritage qu'il réserve aux saints" (Éphésiens 1:17-18 LSG)

"Israël est comme un olivier auquel Dieu a coupé quelques branches; à leur place, il t'a greffé, toi qui n'es pas juif, comme une branche d'olivier sauvage: tu profites maintenant aussi de la sève montant de la racine de l'olivier." (Romains 11:17 BFC)

"…mes frères, ceux de ma race. Ils sont les membres du peuple d'Israël: Dieu a fait d'eux ses enfants, il leur a accordé sa présence glorieuse, ses alliances, la loi, le culte, les promesses. Ils sont les descendants des patriarches et le Christ, en tant qu'être humain, appartient à leur peuple, lui qui est au-dessus de tout, Dieu loué pour toujours. Amen. (Romains 9:3-5 BFC)

Après avoir ainsi parlé, Jésus leva les yeux vers le ciel et dit: "Père, l'heure est venue. Manifeste la gloire de ton Fils, afin que le Fils manifeste aussi ta gloire. Tu lui as donné le pouvoir sur tous les êtres humains, pour qu'il donne la vie éternelle à ceux que tu lui as confiés. La vie éternelle consiste à te connaître, toi le seul véritable Dieu, et à connaître Jésus-Christ, que tu as envoyé. J'ai manifesté ta gloire sur la terre; j'ai achevé l'œuvre que tu m'as donné à faire…Je t'ai fait connaître à ceux que tu as pris dans le monde pour me les confier. Ils t'appartenaient, tu me les as confiés, et ils ont obéi à ta parole. Ils savent maintenant que tout ce que tu m'as donné vient de toi, car je leur ai donné les paroles que tu m'as données et ils les ont accueillies. Ils ont reconnu que je suis vraiment venu de toi et ils ont cru que tu m'as envoyé…Tout ce que j'ai est à toi et tout ce que tu as est à moi; et ma gloire se manifeste en eux… Je les ai envoyés dans le monde comme tu m'as envoyé dans le monde. Je m'offre entièrement à toi pour eux, afin qu'eux aussi soient vraiment à toi. "Je ne prie pas seulement pour eux, mais aussi pour ceux qui croiront en moi grâce à leur message. Je prie pour que tous soient un. Père, qu'ils soient unis à nous, comme toi tu es uni à moi et moi à toi. Qu'ils soient un pour que le monde croie que tu m'as envoyé. Je leur ai donné la gloire que tu m'as donnée, pour qu'ils soient un comme toi et moi nous sommes un. Je vis en eux, tu vis en moi; c'est ainsi qu'ils pourront être parfaitement un, afin que le monde reconnaisse que tu m'as envoyé et que tu les aimes comme tu m'aimes. Père, tu me les as donnés, et je désire qu'ils soient avec moi là où je suis, afin qu'ils voient ma gloire, la gloire que tu m'as donnée, parce que tu m'as aimé avant la création du monde. Père juste, le monde ne t'a pas connu, mais moi je t'ai connu et ceux-ci ont reconnu que tu m'as envoyé. Je t'ai fait connaître à eux et te ferai encore connaître, afin que l'amour que tu as pour moi soit en eux et que je sois moi-même en eux." (Jean 17:1-26 BFC)

Paul dit : "Le bien le plus précieux, celui qui de loin, surpasse tous les autres, c’est de le connaître et de le comprendre de mieux en mieux… Mais croire en Christ, lui faire confiance, c’est faire plus intime connaissance avec lui. Or, c’est là toute mon ambition : le connaître de mieux en mieux… N’est-ce pas pour cela que Jésus-Christ s’est saisi de moi?" (Philippiens 3:9-12)

"Comme ils ne se sont pas souciés de connaître Dieu, Dieu les a livrés à leur sens réprouvé, pour commettre des choses indignes" (Romains 1:28 LSG)

"Autrefois, lorsque vous ne connaissiez pas encore Dieu, vous (païens), vous serviez des divinités qui n’existent même pas, vous étiez esclaves d’êtres qui n’ont rien de divin, Mais, à présent, vous avez appris à connaître Dieu; bien plus : Dieu vous a reconnus comme ses enfants. Comment alors pouvez-vous retourner à ces faibles et pauvres notions rudimentaire? Voulez-vous une fois de plus vous laisser asservir par un système religieux primitif sans valeur ni efficacité?" (Galates 4:8-9 PV)

Par sa divine puissance, le Seigneur nous a donné tout ce qui nous est nécessaire pour vivre dans l'attachement à Dieu; il nous a fait connaître celui qui nous a appelés à participer à sa propre gloire et à son œuvre merveilleuse. (2 Pierre 1:3 BFC)


Dieu a établi la famille pour perpétuer la vie et si possible sa vie, une vie en relation avec lui. Elle est la pièce maîtresse des échanges entre générations. C’est le pont entre le passé et le futur. Créé à l’image de la trinité divine, la famille est le moule de Dieu pour reproduire la vie. C’est à travers elle que la création de l’homme se poursuit. Pour que la famille joue pleinement son rôle, elle doit comprendre que sa fonction première est de connaître et de faire connaître; en d’autre mots de s’unir s’aimer et se reproduire. L’unité représente l’amplitude de la relation. L’amour représente la qualité de la relation. Et la reproduction (corps, âme, et esprit) représente la démarche et le résultat de la relation.

Dieu créa les êtres humains comme une image de lui-même; il les créa homme et femme. (Genèse 1:27 BFC)

C'est pourquoi l'homme quittera père et mère pour s'attacher à sa femme, et ils deviendront tous deux un seul être. (Genèse 2:24 BFC)

Puis il les bénit en leur disant: "Ayez des enfants, devenez nombreux, peuplez toute la terre et dominez-la; soyez les maîtres des poissons dans la mer, des oiseaux dans le ciel et de tous les animaux qui se meuvent sur la terre." (Genèse 1:28 BFC)

Comment accomplir la mission?

Voici quelques constatations et vérités concernant le lien relationnel du couple dans la famille.

1. SERVIR LA PERSONNE AVANT LA STRUCTURE
: Toute forme d’organisation, soit une entreprise, une église, ou la famille est là pour servir de cadre aux relations de personnes. On ne sert pas des institutions, mais l’on sert des personnes dans les institutions. Ainsi la soumission n’est pas un objectif en soi, mais une attitude qui lorsqu’on la comprend bien, sert la relation.

Voici une parole du Seigneur qui souligne cette ordre :

Citation:
"Le sabbat a été fait pour l'homme, et non l'homme pour le sabbat, " (Marc 2:27 LSG)


2. LIBRE DE ET LIBRE POUR : Il est écrit dans la parole :
Citation:
Vous avez été rachetés à un grand prix ; ne devenez pas esclaves des hommes. (1Corinthiens 7:23 LSG)
Mais il est aussi écrit :
Citation:
"vous avez été appelés à la liberté. Seulement ne faites pas de cette liberté un prétexte pour vivre selon les désirs de votre propre nature. Au contraire, laissez-vous guider par l'amour pour vous mettre au service les uns des autres." (Galates 5:13 BFC)
C’est pour la liberté que Dieu nous a affranchis, mais cette liberté a pour but de nous permettre d’entrer en relation d’une façon nouvelle.

3. ÊTRE EN ACCORD : Tout lien entre deux personnes ou plus doit, pour que l’intégrité de chacun soit préserver, faire l’objet d’une entente commune. Un lien ne doit pas conduire à l’asservissement d’une des parties. Si nous sommes libre pour faire alliance, elle doit aussi se vivre dans la liberté. Les liens faits en toute liberté se préservent en recherchant la coopération, la bonne entente, le dialogue, la concertation et l’accord.

Voici quelque exhortations de Paul qui vas dans ce sens :

Citation:
Vivez en bon accord les uns avec les autres. N'ayez pas la folie des grandeurs, mais acceptez des tâches modestes. Ne vous prenez pas pour des sages. (Romains 12:16 BFC)

Que Dieu, la source de la patience et du réconfort, vous rende capables de vivre en bon accord les uns avec les autres en suivant l'exemple de Jésus-Christ. (Romains 15:5 BFC)

Efforcez-vous de maintenir l'unité que donne l'Esprit Saint par la paix qui vous lie les uns aux autres. (Ephésiens 4:3 BFC)

Ne vous refusez pas l'un à l'autre, à moins que, d'un commun accord, vous n'agissiez ainsi momentanément pour vous consacrer à la prière; mais ensuite, reprenez une vie conjugale normale, sinon vous risqueriez de ne plus pouvoir vous maîtriser et de céder aux tentations de Satan. (1 Corinthiens 7:5 BFC)

Aux autres, voici ce que je dis (moi-même, et non le Seigneur): si un mari chrétien a une femme non croyante et qu'elle soit d'accord de continuer à vivre avec lui, il ne doit pas la renvoyer; de même, si une femme chrétienne a un mari non croyant et qu'il soit d'accord de continuer à vivre avec elle, elle ne doit pas le renvoyer. (1 Corinthiens 7:12-13 BFC)

Mais je n'ai rien voulu faire sans ton accord, afin que tu ne fasses pas le bien par obligation, mais de bon cœur. (Philémon 1:14 BFC)

Si toutefois, sur un point quelconque, vous avez encore une opinion différente, Dieu vous éclairera aussi – et vous conduira dans toute la vérité. Seulement, soyons conséquents avec les convictions que nous partageons dès à présent, que les vérités acquises dirigent notre marche et, sur tous les points où nous sommes d’accord, avançons ensemble. (Philippiens 3:15-16 PV)


4. L’ARBITRE : Il arrive que dans nos relations il y ait des litiges qui nécessitent l’intervention d’un arbitre. Il semble que la nature humaine demande toujours la présence d’un arbitre. Être pécheur au sens stricte veut dire manquer le but. Ainsi sans Dieu dans nos vies il nous est impossible d’établir et de vivre une relation juste pour tout les parties.

Citation:
"tous ont péché et sont privés de la présence glorieuse de Dieu." (Romains 3:23 BFC)

"Mais maintenant vous avez été libérés du péché et vous êtes au service de Dieu; vous y gagnez d'être dirigés dans une vie sainte et de recevoir, à la fin, la vie éternelle." (Romains 6:22 BFC)

Mais Dieu vous a unis à Jésus-Christ et il a fait du Christ notre sagesse: c'est le Christ qui nous rend justes devant Dieu, qui nous permet de vivre pour Dieu et qui nous délivre du péché. Par conséquent, comme le déclare l'Écriture: "Si quelqu'un veut se vanter, qu'il se vante de ce que le Seigneur a fait." (1 Corinthiens 1:30-31 BFC)

Nous demandons à Dieu de vous faire connaître pleinement sa volonté, grâce à toute la sagesse et l'intelligence que donne son Esprit. Ainsi, vous pourrez vous conduire d'une façon digne du Seigneur, en faisant toujours ce qui lui plaît. Vous produirez toutes sortes d'actions bonnes et progresserez dans la connaissance de Dieu. (Colossiens 1:9-10 BFC)


5. CELUI QUI DIRIGE : Dans une entente nous établissons les responsabilités de chacun, un ordre qui nous permet d’être complémentaire et d’assurer l’unité du lien. Généralement nous devrions considérer les talents, les capacités, les qualités, les habiletés et les expériences de chacun pour définir les tâches. Mais lorsqu’il est question de savoir qui finalement décide, cela cause toujours des problèmes. Pour nous chrétiens, cela ce règle lorsque l’on reconnaît que seul Dieu peut et doit diriger.

Citation:
"Notre Dieu est plein de tendresse et de bonté: il fera briller sur nous une lumière d'en haut, semblable à celle du soleil levant, pour éclairer ceux qui se trouvent dans la nuit et dans l'ombre de la mort, pour diriger nos pas sur le chemin de la paix." (Luc 1:78-79 BFC)

"Voici donc ce que j'ai à vous dire: laissez le Saint-Esprit diriger votre vie et vous n'obéirez plus aux désirs de votre propre nature." (Galates 5:16 BFC)

"L'Esprit nous a donné la vie; laissons-le donc aussi diriger notre conduite." (Galates 5:25 BFC)

"Par lui, Dieu m'a accordé la faveur d'être apôtre pour l'honneur du Christ, afin d'amener des gens de toutes les nations à croire en lui et à lui obéir." (Romains 1:5 BFC)

"nous renversons tout ce qui se dresse orgueilleusement contre la connaissance de Dieu, nous faisons prisonnière toute pensée pour l'amener à obéir au Christ." (2 Corinthiens 10:5 BFC)


6. L’ORDRE DE DIEU : Dans le couple Dieu a déterminé un ordre relationnel qui permet de connaître sa direction et en suite de la vivre en couple. Cet ordre est enchâssé au plus profond de notre être dans tout ce qui fait la différence entre l’homme et la femme. Pour encadrer et concrétiser cet ordre Dieu nous propose sa structure relationnelle. La responsabilité de chef est attribué à l’homme et la responsabilité d’aide est attribué à la femme. Rappelons-nous que la mission fondamental, c’est de connaître Dieu et de le faire connaître. Lorsque le couple recherche la volonté de Dieu, le rôle du chef, confère à l’homme la tâche de présider à cette démarche, et le rôle d’aide confère à la femme la tâche d’aider l’homme dans cette démarche. Lorsque qu’ils sont d’accord sur une direction, ensemble sous la présidence de l’homme et dirigé par Dieu, ils se mettent d’accord sur leurs tâches respectives. Ensemble ils coopèrent en mettant leurs talents, leurs capacités, leurs qualités, leurs habiletés et leurs expériences respectives au service de la mission.

Citation:
En effet, c'est Dieu qui nous a formés; il nous a créés, dans notre union avec Jésus-Christ, pour que nous menions une vie riche en actions bonnes, celles qu'il a préparées d'avance afin que nous les pratiquions. (Éphésiens 2:10 BFC)


7. RÉCIPROCITÉ : Dans ce contexte, on comprend mieux l’exhortation à la soumission pour la femme et l’exhortation à l’amour pour l’homme.

Citation:
Femmes, soyez soumises à vos maris, comme vous l'êtes au Seigneur. …Maris, aimez vos femmes tout comme le Christ a aimé l'Église jusqu'à donner sa vie pour elle. (Éphésiens 5:21-25 BFC)


Dans un couple les deux sont appelés à s’engager pleinement dans la relation. Leurs responsabilités respectives font que leur engagement s’exprime différemment. Ces exhortations ont pour objectif de préserver la relation de couple, dans sa structure et sa mission. Le fait d’exhorter l’homme à aimer sa femme sous entend qu’il doit laisser sa femme participer librement à la mission. Il ne peut ni la contraindre, ni la dominer. Au contraire! En soumission à Dieu, il doit faire tout ce que l’amour implique et cela à l’exemple du Christ qui est allé jusqu’au sacrifice ultime.

Citation:
Les maris doivent donc aimer leurs femmes comme ils aiment leur propre corps. Celui qui aime sa femme s'aime lui-même. (Éphésiens 5:28 BFC)

Maris, aimez vos femmes et ne leur montrez point de mauvaise humeur. (Colossiens 3:19 BFC)

Qui aime est patient et bon, il n'est pas envieux, ne se vante pas et n'est pas prétentieux; qui aime ne fait rien de honteux, n'est pas égoïste, ne s'irrite pas et n'éprouve pas de rancune; qui aime ne se réjouit pas du mal, il se réjouit de la vérité. Qui aime supporte tout et garde en toute circonstance la foi, l'espérance et la patience. (1 Corinthiens 13:4-7 BFC)

Vous de même, maris, vivez avec vos femmes en tenant compte de leur nature plus délicate; traitez-les avec respect, car elles doivent recevoir avec vous le don de la vraie vie de la part de Dieu. Agissez ainsi afin que rien ne fasse obstacle à vos prières. (1 Pierre 3:7 BFC)

Votre union avec le Christ vous donne-t-elle du courage? Son amour vous apporte-t-il du réconfort? Êtes-vous en communion avec le Saint-Esprit? Avez-vous de l'affection et de la bonté les uns pour les autres? Alors, rendez-moi parfaitement heureux en vous mettant d'accord, en ayant un même amour, en étant unis de cœur et d'intention. Ne faites rien par esprit de rivalité ou par désir inutile de briller, mais, avec humilité, considérez les autres comme supérieurs à vous-mêmes. Que personne ne recherche son propre intérêt, mais que chacun de vous pense à celui des autres. (Philippiens 2:1-4 BFC)


L’exhortation de la femme, en rapport avec celle donné à l’homme ne sous entend pas, que la femme est dispensé d’aimer. Mais elle met surtout en évidence le danger pour la femme de rejeter l’ordre que Dieu a mis dans le couple. Ainsi de demander à la femme de se soumettre, c’est de l’exhorté à aimer son mari comme une aide. En reconnaissant et respectant la responsabilité de l’homme, c’est sa façon à elle de se soumettre à Dieu.

Citation:
"qu'elles (les femmes âgées) apprennent aux jeunes femmes à aimer leur mari et leurs enfants" (Tite 2:3-4 BFC)

Femmes, soyez soumises à vos maris, comme vous l'êtes au Seigneur. (Éphésiens 5:21BFC)


En fin de compte tous revient à se soumettre à Dieu; le mari soumis directement à Dieu, et dans le couple la femme est soumise à Dieu par sa soumission à son mari.

8. LE MOULE DE DIEU ET L’AUTORITÉ DÉLÉGUÉE : La famille est le cœur d’une grande chaîne de reproduction qu’est la communauté. La famille est le modèle et le moule établi par Dieu pour reproduire sa vie en chacun de nous. Pour préserver la place de la famille dans la communauté et s’assurer que le plan de reproduction soit cohérent d’un bout à l’autre de la chaîne, Dieu a mit en place une chaîne d’autorité déléguée. Le leadership de Dieu le Père fut délégué à Jésus son Fils pour qu’Il soit le Chef de l’Église. Ensuite, Jésus délègue son leadership au chef de famille. Et enfin, le chef de famille délègue son leadership aux leaders communautaires (les anciens). C’est ainsi que devant la communauté l’homme est désigné par Dieu pour représenter la famille, et à en être l’ambassadeur.

Citation:
Cependant, je veux que vous compreniez ceci : le Christ est le chef de tout homme, le mari est le chef de sa femme, et Dieu est le chef du Christ. (1 Corinthiens 11:3 BFC)

Car le mari est le chef de sa femme, comme le Christ est le chef de l'Église. Le Christ est en effet le Sauveur de l'Église qui est son corps. (Éphésiens 5:23 BFC)


Alors on comprend mieux pourquoi, dans la communauté, la femme est exhorté ainsi :

Citation:
Je ne permets pas à la femme d'enseigner ou de prendre autorité sur l'homme ; elle doit garder le silence. (1 Timothée 2:12 BFC)

"car Dieu n'est pas un Dieu qui suscite le désordre, mais qui crée la paix. Comme dans toutes les communautés chrétiennes, il faut que les femmes gardent le silence dans les assemblées: il ne leur est pas permis d'y parler. Comme le dit la loi de Dieu, elles doivent être soumises. Si elles désirent un renseignement, qu'elles interrogent leur mari à la maison. Il n'est pas convenable pour une femme de parler dans une assemblée. (1 Corinthiens 14:33-35 BFC)

La femme écoutera en silence (pendant) l’instruction (donnée à l’Église), et acceptera avec une entière soumission l’ordre régnant (dans les assemblées). En ce qui me concerne personnellement, je ne permets pas à la femme d’enseigner ou de dominer les hommes. Ce n’est pas à elle d’imposer sa loi. Qu’elle mette plutôt son point d’honneur à demeurer dans l’ombre et la réserve. En effet, Adam fut créé le premier, Ève ensuite. Et puis, ce n’est pas Adam qui s’est laissé séduire, c’est la femme qui, cédant à la séduction, transgressa le commandement et commit le péché. Elle sera néanmoins délivrée (de la malédiction qu’elle encourut de ce fait) et participera au salut (comme l’homme) en passant par la maternité à condition, bien entendu de marcher avec persévérance dans la foi, l’amour et la sainteté qui se traduiront dans une vie modeste et réservée. C’est là un fait certain. (1Timothée 2:11-15

qu'elles (les femmes âgées) apprennent aux jeunes femmes à aimer leur mari et leurs enfants, à être raisonnables et pures, à prendre soin de leur ménage, à être bonnes et soumises à leur mari, afin que personne ne fasse insulte à la parole de Dieu. (Tite 2:4-5 BFC)


9. Dans chaque relation, il arrive toujours des désaccords persistants. Voici quelques pistes de solutions :

Citation:
D'où viennent les conflits et les querelles parmi vous? Ils viennent de vos passions qui combattent sans cesse au-dedans de vous. Vous désirez quelque chose, mais vous ne pouvez pas l'avoir, et alors vous êtes prêts à tuer; vous avez envie de quelque chose, mais vous ne pouvez pas l'obtenir, et alors vous vous lancez dans des querelles et des conflits. Vous n'avez pas ce que vous voulez, parce que vous ne savez pas le demander à Dieu. Et si vous demandez, vous ne recevez pas, parce que vos intentions sont mauvaises: vous voulez tout gaspiller pour vos plaisirs. (Jacques 4:1-3 BFC)

Ne te propose pas de rendre le mal qu'on te fait. Place ta confiance dans le Seigneur, et il te tirera d'affaire. (Proverbes 20:22 BFC)

S'il est possible, et dans la mesure où cela dépend de vous, vivez en paix avec tous les hommes. Mes chers amis, ne vous vengez pas vous-mêmes, mais laissez agir la colère de Dieu, car l'Écriture déclare: "C'est moi qui tirerai vengeance, c'est moi qui paierai de retour," dit le Seigneur. (Romains 12:18-19 BFC)

En effet, c'est un bien de supporter, par obéissance à Dieu, les peines que l'on souffre injustement. Car quel mérite y a-t-il à supporter les coups si vous les recevez pour avoir commis une faute? Mais si vous avez à souffrir après avoir bien agi et que vous le supportez, c'est un bien aux yeux de Dieu. C'est à cela qu'il vous a appelés, car le Christ lui-même a souffert pour vous; il vous a laissé un exemple afin que vous suiviez ses traces. Il n'a pas commis de péché; aucun mensonge n'est jamais sorti de sa bouche. Quand on l'a insulté, il n'a pas répondu par l'insulte; quand on l'a fait souffrir, il n'a pas formulé de menaces, mais il s'en est remis à Dieu qui juge avec justice.
(1 Pierre 2:19-23 BFC)

Si toutefois, sur un point quelconque, vous avez encore une opinion différente, Dieu vous éclairera aussi – et vous conduira dans toute la vérité. Seulement, soyons conséquents avec les convictions que nous partageons dès à présent, que les vérités acquises dirigent notre marche et, sur tous les points où nous sommes d’accord, avançons ensemble. (Philippiens 3:15-16 PV)

Voici quelle est la volonté de Dieu: c'est que vous soyez saints et que vous vous gardiez de l'immoralité. Que chacun de vous sache prendre femme d'une façon sainte et honorable, sans se laisser dominer par de mauvais désirs, comme les païens qui ne connaissent pas Dieu. (1 Thessalonic 4:3-5 BFC)

Courbez-vous donc humblement sous la main puissante de Dieu, afin qu'il vous élève au moment qu'il a fixé. Déchargez-vous sur lui de tous vos soucis, car il prend soin de vous. (1 Pierre 5:6-7 BFC)

"Demandez et vous recevrez; cherchez et vous trouverez; frappez et l'on vous ouvrira la porte. Car quiconque demande reçoit, qui cherche trouve et l'on ouvre la porte à qui frappe. …Faites pour les autres tout ce que vous voulez qu'ils fassent pour vous: c'est là ce qu'enseignent les livres de la loi de Moïse et des Prophètes." (Matthieu 7: 7-8,12 BFC)

Jusqu'à maintenant, vous n'avez rien demandé en mon nom. Demandez et vous recevrez, et ainsi votre joie sera complète." (Jean 16:24 BFC)

Nous savons que toutes choses contribuent au bien de ceux qui aiment Dieu, de ceux qu'il a appelés selon son plan. (Romains 8:28 BFC)

Je suis certain de ceci: Dieu, qui a commencé cette œuvre bonne parmi vous, la continuera jusqu'à son achèvement au jour de la venue de Jésus-Christ. (Philippiens 1:6 BFC)


CONCLUSION

Voici donc quelques points de repère qui nous permettrons à chacun de mieux comprendre notre mission. Si cela n’est pas le cas, je peux comprendre que nos instincts de survie, devant les concepts d’autorité, nous mettent sur la défensive et que d’accepter le plan de Dieu n’est pas toujours évident surtout si nous ne comprenons pas. Pour pouvoir partager ces quelques lignes, cela a pris plus de vingt ans de réflexion. Ce n’est pas pour me mettre en évidence que je vous dis cela, mais pour souligner comment était profonde mon ignorance. De plus, si Dieu ne m’aurait enjoint cette tâche d’écrire sur ce sujet, rien de cela n’aurait été possible. Car c’est lui qui, à travers les circonstances de la vie, par sa parole et son Esprit, a nourri ma réflexion. Même si Dieu ma inspiré ses quelques lignes, il reste que je suis un vase imparfait. Seul une relation personnelle avec Dieu confirmera ces choses et les rendras conformes à sa volonté.


PETIT MOT POUR FINIR

Citation:
Je vous donne un commandement nouveau: aimez-vous les uns les autres. Il faut que vous vous aimiez les uns les autres comme je vous ai aimés. (Jean 13:34 BFC)


Faire comme implique connaître, avoir une relation, s’engager, faire don de soi, faire sacrifice, mourir à soi-même, appelle une résurrection, à une nouvelle vie, une vie en lui qui fait comme, sa vie en nous.
_________________
Pharos : un phare qui éclaire dans le noir et qui guide à bont port. Gloire au seigneur Jésus notre lumière.
Back to top
01/09/2006 19:22:22
Auteur Message
Publicité

Sujet du message: Publicité
PublicitéSupprimer les publicités ?
Back to top
Page 1 sur 1
Sauter vers:  
Montrer les messages depuis:
Back to top
Poster un nouveau sujet     Répondre au sujet
Toutes les heures sont au format GMT - 5 Heures