PARLE-MOI DE JÉSUS Index du Forum
PARLE-MOI DE JÉSUS
Connaître Jésus et se faire connaître en Jésus. Une simple communion fraternelle inspirée de l'Esprit.
FAQ Rechercher Membres Groupes S’enregistrer Connexion
PARLE-MOI DE JÉSUS Index du Forum
PARLE-MOI DE JÉSUS Index du Forum LA BIBLIOTHÈQUE
PARLE-MOI DE JÉSUS Index du Forum LA BIBLIOTHÈQUE DU FORUM (études) DEMEURER ENSEMBLE.
Sujet précédent :: Sujet suivant
Poster un nouveau sujet     Répondre au sujet
01/04/2006 22:15:24
Auteur Message
ENFANDEDIEU
Enfant de Dieu

Inscrit le: 13 Fév 2006
Messages: 15
Localisation: là où le Seigneur me veut
Répondre en citant
Sujet du message: DEMEURER ENSEMBLE.
DEMEURER ENSEMBLE. Psaume 133.

Nous méditons sur cette phrase : «Voici, oh ! qu’il est agréable, qu’il est doux pour des frères de demeurer ensemble ». C’est vrai que c’est une bonne chose. C’est agréable, cela veut dire que ça peut être considéré comme un plaisir. C’est doux, cela peut vouloir dire que ça fait du bien, on se sent bien ensemble dans la communion fraternelle. La douceur ça rassure, ça donne une impression de sécurité. Quand il fait froid par exemple ou quand on sort de la douche on aime bien s’envelopper dans quelque chose de doux et de chaud ! Alors on est bien.

Je ne parle pas ici de la communion avec Dieu. On vient à l’église pour Dieu, c’est un fait certain et je ne remets pas cette vérité en cause, bien évidemment. Mais on vient aussi à l’église pour goûter à la communion fraternelle et il me semble que c’est très important à souligner. On ne peut pas être quelqu’un qui se dit être chrétien et en même temps ignorer ses frères. Nous sommes membres d’une seule et même famille mais aussi et plus important que cela, nous sommes membres d’un seul corps. Et le corps ne peut pas être séparé, mes pieds à la maison pendant que mes mains et mes bras sont dehors et le reste de mon corps ailleurs encore ! ! !

Alors c’est vrai que nous sommes tous ici des gens différents, en plus nous ne sommes pas tous issus des mêmes cultures, des mêmes milieux sociaux, nous n’avons pas tous le même genre de caractère, il y a les caractères forts, les caractères plus mou on va dire, et puis en tant qu’humains, si nous avons de grandes qualités, nous avons aussi, il me semble quelques petits ou grands défauts… Et on doit composer avec tout cela. Mais j’aimerai poser cette question frères et sœurs : est-ce que c’est agréable pour vous et doux aussi que de demeurer ensemble avec vos frères et sœurs ? Est-ce que vous ne venez que pour Dieu ? Est-ce que vous venez aussi pour vos frères et sœurs ? Moi personnellement je viens aussi pour vous. Je vous aime et je n’ai pas peur de le dire. Certain parmi vous m’ont blessés sans s’en rendre compte. Mais j’ai sans doute blessé aussi des personnes sans m’en rendre compte. Les relations humaines sont ainsi faites que nous nous blessons mutuellement parfois. Le principal est que nous puissions nous placer devant Dieu pour qu’il continue son œuvre en nous afin de nous changer, nous transformer à son image. Et nous devenons meilleur au fil des temps. Mais nous ne pouvons pas nous passer les uns des autres. C’est pour cela aussi que les réunions sont faites et que nous aimons être toujours dans la même église locale car c’est notre famille spirituelle, c’est là que nous naissons, grandissons, prenons notre nourriture spirituelle et c’est là aussi que nous faisons de belles et grandes expériences avec Dieu, n’est-ce pas ?

Demeurer, cela veut dire rester mais aussi habiter. Rester ensemble même si parfois pour telle ou telle raison j’ai envie de partir ou de divorcer, de rompre donc l’alliance, de casser la communion. Je dois demeurer avec toi mon frère, avec toi ma sœur quoi qu’il arrive. Et tu dois demeurer avec moi même si parfois je t’énerve ou que je te deviens insupportable. Je crois qu’il y à un effort à fournir dans l’amour fraternel. Habiter, cela veut dire partager l’intimité. Nous sommes dans une même maison, dans une même famille. Bien sûr que l’intimité de chacun est préservée, chacun a sa vie privée, mais nous sommes dans la même maison, la maison de Dieu et nous avons tout à partager ensemble notamment pour ce qui est des choses spirituelles et il y a donc une certaine communion, union entre nous. Il ne peut pas en être autrement. Je ne peux pas être uni avec Dieu si je ne suis pas unis à mes frères. L’union avec Dieu passe par mon union avec mes frères et sœurs, amen.

ENSEMBLE : Ensemble c’est le contraire de séparé il me semble, non ? Ensemble cela veut dire uni. Dans le dictionnaire j’ai trouvé la phrase suivante : c’est la réunion d’éléments formant un tout que l’on considère en lui-même. C’était noté aussi les mots : général ou entier, mais aussi unité résultant du concours harmonieux des diverses parties d’un tout. Et puis encore : assortie et synchronisé. Ensemble cela ne veut pas dire qu’on est tous pareil mais qu’on est tous réunis et malgré nos différences, on reste, on demeure dans cette unité. C’est une unité composée, harmonieuse, un peu comme un orchestre ou une chorale finalement ! C’est ça la vraie église de Jésus-Christ frères et sœurs ! Et je crois que notre mot d’ordre, notre cri de guerre, ça doit être ce mot : ENSEMBLE ! Tous ensemble, réunis sous la bannière de Jésus-Christ, tous ensemble uni dans le même combat contre le même ennemi ! Tous ensemble pour la même cause, poursuivant le même but, ayant la même espérance, le même objectif, la même foi, la même attente. Amen ! Cessons de nous critiquer les uns les autres, de nous juger, de nous faire du mal car alors nous travaillons contre cet ensemble et nous nous auto détruisons ! ! Nous devons vraiment continuer à travailler pour cette unité, pour conserver cet ensemble, non ?

PAS DE DISPUTE :
Dans le livre de la Genèse, au chapitre 13, verset 8, il est écrit : « Abram dit à Lot : qu’il n’y ait point je te prie, de dispute entre moi et toi, ni entre mes bergers et tes bergers ; car nous sommes frères ». Bonne nouvelle : les disputes n’ont pas été inventées par nous ! ! ! Vous comprenez que dès lors qu’on met deux personnes ensemble, à un moment donné il y aura des frictions. Mais il ne faut pas que ce soit quelque chose d’habituel comme si c’était le seul moyen de communiquer ! Et, savez-vous que j’ai entendu parler de couple qui ne communiquent qu’en se criant dessus ? ? Dans l’église il y a des fois des disputes pour trois fois rien ! C’est dommage ! Ressaisissons-nous ! Il faut que nous comprenions que l’œuvre de l’ennemi c’est de tout faire pour nous diviser et s’il y arrive alors il se frotte les mains, il applaudit car pendant ce temps-là, l’église cesse d’avancer et de progresser. Ne lui donnons pas l’occasion de triompher de nous, ne lui donnons pas le bâton avec lequel il nous frappera mais soyons sobres, veillons et prions afin de ne pas tomber dans ses pièges et ses ruses. Et s’il y a quelque incompréhension entre nous, quelques discussions alors prions afin que cela ne tourne pas en dispute et évitons de nous chamailler pour des détails pendant que des choses sérieuses et graves se passent autour de nous comme par exemple des âmes qui se perdent et qui attendent qu’on soit réconcilié et unis pour qu’on leur apporte la bonne Parole de notre Dieu.

LES MEMES SENTIMENTS.
Romains 15 v 5 et 6 : « que le Dieu de la persévérance et de la consolation vous donne d’avoir les mêmes sentiments les uns envers les autres selon Jésus-Christ afin que tous ensemble, d’une seule bouche vous glorifiez le Dieu et Père de notre Seigneur Jésus-Christ ». Les mêmes sentiments, le même amour frères et sœurs ! Mais pas venir ici avec des sentiments négatifs, de la critique, des préjugés, un esprit de jugement, de l’amertume ou des choses comme ça qui tuent et détruisent l’unité et l’harmonie. Que notre amour soit vrai, sincère et profond. Amen.
Philippiens 2 v 2 : « rendez ma joie parfaite, ayant un même sentiment, un même amour, une même âme, une même pensée ». C’est aux pieds du Seigneur que nous recevons ces choses n’est-ce pas ? C’est en priant que nous recevons tout cela. Nous devons demander cette grâce d’aimer toujours plus nos frères et nos sœurs.
Philippiens 4 v 2 : « j’exhorte Evodie et j’exhorte Syntyche à être d’un même sentiment dans le Seigneur ».

SE SUPPORTER.
Ephésiens 4 v 1 à 3 : « Je vous exhorte donc, moi le prisonnier dans le Seigneur à marcher d’une manière digne de la vocation qui vous a tété adressée, en toute humilité et douceur, avec patience, vous supportant les uns et les autres avec charité, vous efforçant de conserver l’unité de l’esprit par le lien de la paix ». Il est question de se supporter les uns les autres ! Se porter c’est une chose, se supporter c’est autre chose. Est-ce que vous supportez votre pasteur hein ? Oh lala il m’énerve ce pasteur, il m’énerve ! ! ! Est-ce que moi je vous supporte hein ? ? ? Ah Seigneur, pourquoi tu m’as donné de tels paroissiens, c’est une terrible épreuve pour moi ? Non, pas du tout, nous devons nous supporter. Soulignez les mots humilité, douceur, patience, charité (ou amour). Mais aussi on voit que les choses ne sont pas simples ni faciles : il faut s’efforcer, donc je dois y mettre du mien, faire des sacrifices, des concessions. Mais il y a un réel trésor à préserver. Il faut conserver l’unité de l’esprit et je dirai aussi la protéger car elle est très fragile. Et le plus beau, c’est le lien de la paix. Et si la paix est dans mon cœur, si je suis un homme de paix, je vais répandre la paix et donc je n’attiserai pas le feu, et faute de bois le feu s’éteint !

PERSEVERANCE.
Hébreux 13 v 1 : « Persévérez dans l’amour fraternel ». J’ai peut-être commencé à aimer. Et puis je me suis vite rendu compte que l’objet de mon amour n’était pas forcément digne, ni sympa, ni gentils, ni coopérant…. ! ! ! Alors je me suis relâché. Et j’ai commencé à endurcir mon cœur. Et quand on aime moins alors on voit plus les défauts que les qualités. Alors aussi et forcément, on a la critique plus facile. Et on tombe vite dans le jugement de l’autre, pour ne pas dire le mépris. Que le Seigneur nous aide, frères et sœurs à ne pas tomber dans ce piège là, n’est-ce pas ! Mais continuons à aimer, et si chacun fait un effort alors on y arrivera ! Ne disons jamais par exemple : « ah ! dans cette église il n’y a pas d’amour ! » Cela veut dire que vous mêmes vous n’en avez pas puisque vous êtes capable de juger et de critiquer. Apportez donc votre part d’amour et l’amour naîtra dans ce lieu, et donc des gens seront gagné à cet amour et l’amour grandira et Dieu sera glorifié.

CONCLUSION.
Oui, frères et sœurs, il est beau et il est agréable de voir des frères et des sœurs d’un même amour unis entre eux. Nous voulons continuer ensemble à marcher côte à côte et la main dans la main dans la même direction et vers le même but. Mais gardez dans votre cœur ce mot d’ordre : non pas tout seul mais ENSEMBLE. Amen !
_________________
Heureux d'en être arrivé à sortir de mon péché pour entrer dans la grande famille de mon papa du ciel !
Back to top
01/04/2006 22:15:24
Auteur Message
Publicité

Sujet du message: Publicité
PublicitéSupprimer les publicités ?
Back to top
05/04/2006 15:17:09
Auteur Message
Christian
Ancien

Inscrit le: 19 Fév 2006
Messages: 31
Localisation: Haute-Loire. France
Répondre en citant
Sujet du message: Psaume 133/1
Bonsoir.

" DEMEURER ENSEMBLE " oui mais dans quelle demeure?

Psaume 133/1:
Traduction L. Segond: " Voici, qu'il est agréable, qu'il est doux. Pour des frères de demeurer ensemble "

Traduction Darby: " Voici, qu'il est bon et qu'il est agréable que des frères habitent unis ensemble "

Ma première Bible fut une traduction L. Segond, et ce verset je le reçu d'une manière littérale, mais son application n'était que charnelle.
Aujourd'hui, je prends toujours ce verset de manière littérale, mais en plus je le prends de manière spirituelle comme un enfant de Dieu que je suis devenu.

il y a plus de 26 ans je suis revenu spirituellement à la maison de notre Père Céleste à tous, non pas une maison bâtie de mains d'hommes mais la maison de Dieu.
L'union avec mes frères et soeurs est une union spirituelle en Jésus-Christ le Fils de Dieu.
Si nous sommes remplis de l'Esprit-Saint, alors nous sommes UN, ainsi spirituellement nous habitons unis ensemble dans la maison de Dieu notre Père Céleste.

Bien entendu, nous pouvons nous retrouver réunis pour la louange et la prière, mais je voudrais te demander Enfant de Dieu: As-tu déjà écouté, oui écouté avec attention les louanges et les prières qui s'élevaient le dimanche matin lors d'un culte?
Je l'ai déjà fait: au cours d'un même culte et en moins de 20 minutes: louange, cris de désespoir d'une soeur demandant la bénédiction sur sa famille et imposition des mains des 2 pasteurs sur 2 personnes de l'assemblée!!!
Demeurer ensemble, oui mais unis d'un même esprit de louange, certainement pas. ( A noter qu'aucun des pasteurs ou anciens n'a réagit )

PAS DE DISPUTE.
Génèse 13/8:
Trad. L. Segond: " Abram dit a Lot: Qu'il n'y ait point, je te prie, de dispute entre moi et toi, entre mes bergers et tes bergers, car nous sommes frères "

Trad. Darby: "Abram dit à Lot: Qu'il n'y ait point, je te prie de contestation entre moi et toi et entre mes bergers et tes bergers, car nous sommes frères "

Dispute: Echange violent de paroles.
Contestation: Discussion sur un point contesté.

Il n'y a pas lieu de parler de dispute quand il s'agit d'une discussion.

LES MÊMES SENTIMENTS
Romains 15/5 et 6:
Trad. L. Segond: " Que le Dieu de la persévérance et de la consolation, vous donne d'avoir les mêmes sentiments les uns envers les autres selon Jésus-Christ, afin que tous ensemble, d'une seule bouche, vous glorifiez le Dieu et Père de notre Seigneur Jésus-Christ "

Trad. Darby: " Or le Dieu de patience et de consolation vous donne d'avoir un même sentiment selon le Christ Jésus, afin que, d'un commun accord, d'une même bouche, vous glorifiez le Dieu et Père de notre Seigneur Jésus-Christ "

Le mot "Que" du début du verset de la traduction L. Segond est semblable à une demande, dans la traduction Darby le mot "Or" est semblable à une évidence qui indique que Dieu donne.

UN MÊME SENTIMENT dans la traduction Darby. Oui, mais quel sentiment unique et magnifique que LE SENTIMENT D'AMOUR DE DIEU.

Mais tu cites Philippiens 2/2 qui parle d'un même sentiment:
Trad. L. Segond: " Rendez ma joie parfaite, ayant un même sentiment, un même amour, une même âme, une même pensée "

Trad. Darby: " Rendez ma joie accomplie ( en ceci ) que vous ayez une même pensée, ayant un même amour, étant d'un même sentiment, pensant à une seule et même chose "

Et Philippiens 4/2:
Trad. L. Segond: " J'exhorte Evodie et j'exhorte Syntyche à être d'un même sentiment dans le Seigneur "

Trad. Darby: " je supplie Evodie et je supplie Syntyche, d'avoir une même pensée dans le Seigneur "

Entre parenthèses: Ce n'est plus ou pas une exhortation mais une une supplication et il ne s'agit plus ou pas d'un sentiment mais d'une pensée.

SE SUPPORTER.
Ephésiens 4/1 à 3:
Trad. L. Segond: " Je vous exhorte donc, moi, le prisonnier dans le Seigneur, à marcher d'une manière digne de la vocation qui vous a été adressée, en toute humilité et douceur avec patience, vous supportant les uns les autres avec charité, vous efforçant de conserver l'unité de l'esprit par le lien de la paix "

Trad. Darby: " Je vous exhorte donc, moi le prisonnier dans le Seigneur, à marcher d'une manière digne de l'appel dont vous avez été appelés, avec toute humilité et douceur, avec longanimité, vous supportant l'un l'autre dans l'amour, vous appliquant à garder l'unité de l'esprit par le lien de la paix "

Citation :" Il faut s'efforcer (traduction L. Segond) donc je dois y mettre du mien, faire des sacrifices, des concessions"

"Vous appliquant ( traduction Darby)"
S'appliquer: Apporter une attention soutenue à quelque chose, prendre soin de..
Il n'y a pas de notion de s'efforcer ( faire des efforts ) car lorsque nous avons de l'amour spirituel et fraternel l'un pour l'autre, prendre soin de ... ou apporter une attention soutenue à quelqu'un est naturel.

PERSEVERANCE
Hébreux 13/1:
Trad. L. Segond: " Persévérez dans l'amour fraternel "

Trad. Darby: " Que l'amour fraternel demeure "

Si nous demeurons en Jésus-Christ il n'y aura aucune persévérance à ce que l'amour fraternel demeure: c'est naturel.


Info: J'ai été baptisé dans une église évangélique il y a 26 ans et ma 1ère Bible fut un traduction L. Segond, puis dans le désordre: La colombe, le Semeur, Français courant, Bible de Jérusalem et Thomson.
Il y a quelques temps, j'ai découvert la traduction Darby.

Personnellement: Un souffle nouveau et vivifiant.

Que dieu bénisse chacun d'entre-vous!
_________________
Christian.

Celui qui réfléchit sur les choses trouve le bonheur.
Proverbes 16/20;

Déchargez-vous sur Lui de tous vos soucis car Lui-même prend soin de vous.
1 Pierre 5/7
Back to top
06/04/2006 01:51:02
Auteur Message
ENFANDEDIEU
Enfant de Dieu

Inscrit le: 13 Fév 2006
Messages: 15
Localisation: là où le Seigneur me veut
Répondre en citant
Sujet du message: DEMEURER ENSEMBLE.
merci pour les compléments d'information et aussi, c'est vrai que d'utiliser plusieurs versions différentes, ça aide énormément à mieux comprendre les choses !
_________________
Heureux d'en être arrivé à sortir de mon péché pour entrer dans la grande famille de mon papa du ciel !
Back to top
25/09/2017 10:14:45
Auteur Message
Contenu Sponsorisé

Sujet du message: DEMEURER ENSEMBLE.
Back to top
Page 1 sur 1
Sauter vers:  
Montrer les messages depuis:
Back to top
Poster un nouveau sujet     Répondre au sujet
Toutes les heures sont au format GMT - 5 Heures